jeudi 15 juin 2017
Instants Chavirés présente dans le cadre du Festival TaParole

ARLT
BÉGAYER

ARLT


© Blaise Harrison

Eloïse Decazes et Sing Sing forment le noyau dur de Arlt, entité poétique métamorphosable.
Ils ont déjà publié 4 albums, que la critique s’est complue à trouver pour le moins étranges et beaux.
A deux, ils tissent et dé-tissent un répertoire de chansons anormales à partir de lambeaux de vieux blues, de rumeurs d’avant-gardes, d’airs traditionnels fantômes et de comptines piégées. Il y est question de météos paniques, d’amour noir, de la virulence fusillante du jaune et de tout ce que dit la langue quand elle fourche. On y croise des grandes filles cannibales, des processions funèbres amnésiques, des oiseaux cassant, et des enfant fumant de joie. Arlt est une espèce de marelle sans mode d’emploi, faite de  rituels déréglés, de ritournelles sous hypnose, les mélodies sont radieuses, les cadences un peu brutales et la guitare mal accordée. Elle, chante « en regardant les spectres dans les yeux, un marteau à la main », lui comme un ours derviche ébouillanté. C’est aussi délicat que véhément et âpre. L’humour y est noir et rose.
Arlt joue ce soir en trio avec le guitariste, complice de longue date, Mocke.

https://arlt.bandcamp.com
https://www.arltmusic.com/

BÉGAYER

Loup Uberto, Lucas Ravinale & Alexis Vineïs

Entre rumeurs de musiques lointaines, nuances bruitistes et chanson française, Les randonneurs du jbel grenoblois mettent en circulation les objets inquiétants, vident les substances, produisent à leur tour les coutumes boiteuses.
On devrait pouvoir signer le bonheur d’un disque de Bégayer à l’ampleur de sa bâtardise, aux confusions de ses influences, à l’opacité de son propos.  Bâtardise des formes de composition, mutisme de la langue, bâtardise de l’instrument de musique, dérision du support sont autant de gestes contents.

Ce qu’en dit Sing Sing :
(que l’on remercie au passage pour sa complicité dans l’élaboration de cette soirée)

Bégayer est un trio de petits mecs savants qui jouent la musique de leurs rêves avec des mains de mécaniciens, une décontraction d’auto-stoppeur, des gestes punks.

La musique de leurs rêves est faite de rock primitif et des rumeurs d’outre-occident, de chanson expérimentale et de jeux d’enfants, d’une certaine musique contemporaine jouée sur des instruments maison à la manière d’un orchestre de rue. Bouts de poèmes articulés en français bien cocu, distorsion magique, mesures impaires égarantes et drôles, oui vraiment, Bégayer porte bien son nom. C’est une des plus belles surprises de ces dernières années, on n’exagère pas.
Sing Sing

Surprise / fraîcheur / étonnement > c’est forcément à découvrir.

https://begayer.bandcamp.com
http://www.lesaule.fr/begayer.htm

– – – –
Dans le cadre du Festival TaParole

10-18 juin 2017 / Montreuil
www.festivaltaparole.org
www.facebook.com/FestivalTaParole

tarifs
12€ plein tarif
10€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne
8€ abonnés Instants Chavirés | s'abonner

_Adhérer et / ou s'abonner à l'association

_ Tout adhérent à l’association Muzziques est membre actif et dispose d’une voix délibérative aux décisions de L’Assemblée Générale. Il se doit de participer ou de se faire représenter par un tiers à cette dernière. Ce tiers doit être membre de l’association Muzziques.
_ Tout adhérent peut se faire élire au Conseil d’Administration.

Tarif :
La cotisation d’adhésion annuelle est de 10€ minimum et et ne s’accompagnera plus du tarif préférentiel pour l’entrée. Celui-ci étant réservé aux détenteurs de l’abonnement annuel à 20 euros.

Nous proposons aussi du reste une adhésion de grand soutien au montant de votre choix pour ceux qui le souhaiteraient !

NB : Vous pouvez adhérer au guichet d'entrée aux Instants Chavirés les soirs de concert ou par la poste en envoyant vos noms, prénoms, adresse postale & email accompagné d’un chèque (à l’ordre de l’association Muzziques) adressé aux Instants Chavirés, 7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil.


horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h00