Les Instants Chavirés sont depuis 1991 un lieu de diffusion pensé comme un laboratoire des musiques improvisées, expérimentales, bruitistes.
Son annexe, l’ancienne brasserie Bouchoule, propose un autre regard autour des arts visuels et sonores.
Deux lieux pour un même partage d’une certaine création contemporaine.

ENGLISH

ACCUEIL > ARTS VISUELS > EXPOSITIONS (ARCHIVES) > "Par des rigoles, des canaux la forme est conductrice"

du 4 avril au 3 mai 2009

"Par des rigoles, des canaux la forme est conductrice"

Par des rigoles, des canaux la forme est conductrice

Pierre ARDOUVIN
Jean-Baptiste BOUVET
Robin MINARD
avec Susan MEINHARDT
Ernesto SARTORI


4 avril - 3 mai 2009
Exposition ouverte du mercredi au dimanche
15h -19h Entrée libre
_______________________________

Par des rigoles, des canaux, la forme est conductrice est une exposition collective qui essaye de relier des oeuvres entre elles, de suggérer une circulation entre celles-ci par leurs propos, leurs formes respectives qui conduiraient notre regard. Une conduction du regard qui fonctionnerait par la propagation, la récurrence et les rebondissements d’éléments présents dans chacune des pièces présentées. Une dispersion comme pourrait le faire celle du son dans un espace, avec ses
échos, ses contrepoints et ses pertes de fréquence …


Les artistes invités, Pierre Ardouvin, Jean-Baptiste Bouvet, Robin Minard avec Susan Meinhardtinsi qu'Ernesto Sartori confrontent leurs univers hétérogènes mais pas complètement discordants. Un assemblage d’oeuvres réunies derrière un titre qui est lui-même un montage d’une expression de Jean-Baptiste Bouvet « la forme est conductrice » avec des fragments de définitions du mot conduire.
 


légende1

légende2















Photos : Aurélien Mole