mercredi 12 février 2020

JEAN-LUC GUIONNET, GAUDENZ BADRUTT
& FRANTZ LORIOT (trio)
L’OCELLE MARE

>
JEAN-LUC GUIONNET, GAUDENZ BADRUTT & FRANTZ LORIOT

© Isabella Quaranta

© Philippe Pierr

Gaudenz Badrutt électroniques
Jean-Luc Guionnet saxophone alto
Frantz Loriot alto

C’est une affaire d’affinité et c’est un trio. Un trio fait de deux altos de deux espèces différentes, au demi ton près. L’un fait de cordes, de bois, et de crins de cheval, l’autre fait de métal, de roseau, de cuir et de plastique. La troisième pointe du triangle étant, elle principalement faite de d’électrons et de membranes. C’est une affaire d’infinité mais on est trois. Affairés électifs & affinités électriques. Que dire d’une musique à venir ? C’est improbable. Attention aux détails : extrêmes. Tension tout court. À dessein, sans dessin. Frottements, souffles et membranes, seuls au centre du chaudron. Tout court avec silences probablement. Et au moins une fois, le maximum sans interdit préalable. Probablement, au moins. Il y a du bruit, aussi. Il y aura … et en triangle.

Altiste Franco-japonais basé à Zürich, Frantz Loriot travaille les possibilités de son instrument en solo tel un équilibriste sonore. D’une grande clarté formelle, ses improvisations oscillent entre bruit contrôlé, cordes frappées et tensions microtonales dont l’agencement précis évoque une exploration acoustique de l’instant présent et de la vibration de l’air.
https://www.frantzloriot.com/

Saxophoniste alto et organiste, Jean-Luc Guionnet est aussi plasticien, performeur et compositeur de musique électro-acoustique. Poly-instrumentiste, il a notamment improvisé et expérimenté avec André Almuro, Éric La Casa, Taku Unami, Éric Cordier, Yvan Clédat, Seijiro Murayama, Olivier Benoit, Rhodri Davis, Toshimaru Nakamura et bien d’autres.
S’intéressant avant tout aux interactions entre le lieu, l’instrument et le microphone qui capte le son, Jean-Luc Guionnet aborde la musique comme paysage évolutif. Il l’expérimente de manière physique à travers des dispositifs sonores complexes.
Il est membre de Hubbub et The Ames Room.
https://www.jeanlucguionnet.eu/

Gaudenz Badrutt (électroniques / ordinateur) a débuté sa carrière comme pianiste classique. Depuis plus de 15 ans, il travaille l’électronique dans le domaine de la musique expérimentale improvisée. Il est développe principalement des duo avec Jonas Kocher, Hans Koch et Strøm. La musique de Badrutt est inventée par une utilisation très instrumentale de l’échantillonnage informatique / en direct et des appareils électroniques. Il travaille par ailleurs avec Ilia Belorukov, Christof Kurzmann, Kai Fagaschinski, Jean-Luc Guionnet, Frantz Loriot, Urs Leimgruber, Jacques Demierre, Alfred Zimmerlin et Daniel Studer et a également collaboré avec Andy Guhl, Strotter Inst., Norbert Möslang, Bryan Eubanks, Stefan Thut, FM Einheit, Alexandre Babel…
Gaudenz Badrutt vit à Bienne (Suisse).
http://www.gaudenzbadrutt.ch

>
L’OCELLE MARE

© Laurent Orseau

Thomas Bonvalet est un musicien autodidacte multi-instrumentiste. Guitariste au sein du groupe Cheval de frise (1998-2004), il se détourne peu à peu de ce dernier instrument en intégrant la podorythmie, diverses percussions et éléments mécaniques, instruments à vent, objets détournés ainsi qu’un dispositif d’amplification. Ce sont les nécessités de son projet solo ‘L’ocelle mare‘, initié en 2005, qui guident l’élaboration de cet instrumentarium.

L’instrumentarium est composite, rustique et paradoxalement sophistiqué : piano, banjo basse six cordes, métronome mécanique, diapasons, claves, frappements de pieds et de mains, mini-amplificateurs, amplificateurs, subwoofer, micros, petite table de mixage, cloches, fragments d’orgue à bouche, concertina, componiums, « stringin it », audio ducker, peau de tambour, moteurs à ressorts…

Ces dernières années, Thomas Bonvalet a notamment collaboré avec Powerdove, Arlt, Radikal Satan, Jean-Luc Guionnet, Arnaud Rivière, Will Guthrie, Gaspar Claus, Daunik Lazro, Fred Jouanlong et Sylvain Lemêtre.

Et disons le, Thomas Bonvalet est un musicien unique.

https://thomasbonvalet.wordpress.com/
https://ocellemare.bandcamp.com/

tarifs
13€ plein tarif
11€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne
9€ abonnés Instants Chavirés | s'abonner

_Adhérer et / ou s’abonner à l’association

Vous souhaitez soutenir les activités des Instants Chavirés ?
Merci !

Pour se faire, deux solutions : adhérer et / ou s’abonner.
(statuts compatibles)

_Adhérer_
Vous pouvez adhérer à l’association Muzziques qui gère les Instants Chavirés.
La cotisation annuelle est fixée à 10 EUROS.
Une adhésion Grand Soutien, du montant de votre choix, est biensûr possible.
Vous disposez d’une voix délibérative aux décisions de L’Assemblée Générale et vous pouvez vous faire élire au Conseil d’Administration.
Le statut d’adhérent n’implique pas de tarif préférentiel pour les concerts.

_S’abonner_
L’abonnement vous fait bénéficier d’un tarif préférentiel pour les concerts produits par les Instants Chavirés.
Par exemple, pour un plein tarif  à 13 EUROS, vous ne réglerez que 9 EUROS, vous bénéficerez donc d’une réduction de plus de 30%.
Hors tarif unique et ticket à moins de 10 EUROS.
Le montant de l’abonnement annuel est fixé à 22 EUROS.

 

Lettrages : Hélène Marian
http://www.helenemarian.com/

Comment faire ?
Vous pouvez adhérer ou vous abonner au guichet d’entrée des Instants Chavirés les soirs de concert ou par la poste en remplissant les bulletins ci-dessus accompagné(s) d’un chèque (à l’ordre de l’association Muzziques) et adressé(s) aux Instants Chavirés, 7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil.

N’hésitez pas à nous appeller pour toute demande et renseignement concernant notre système d’adhésion et d’abonnement.

01 42 87 25 91


horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h00