SETE STAR SEPT
BRUTAL BLUES
CLAUDE

Concert de rentrée en compagnie de GTOK GTKO.
7 fois plus brutal. Désolé.
FUN > venez nombreux !
Seulement 8 euros en prévente (suivez ce lien), 8 euros également pour les abonné.es et les montreuillois.es ou 10 euros plein tarif sur place.

> > >
SETE STAR SEPT

KAE basse, voix
KIYASU batterie

Vague histoire de numérologie stellaire ou rigueur dans la fumisterie ?
Les nerfs et le psychisme sont les points sensibles du chemin de vie de SSS et la quête de réponses aux mystères de la vie, son champ d’action.
Trêve d’ésotérime, Sete Star Sept vient de Tokyo et fait du Nutscore depuis 2004.
Coulées de basse déchirée contre décharge gutturale, chaos caverneux contre tunnel jubilatoire, Sete Star Sept révise le bruit, dévaste tout ce qui tient debout dans la niche grind, metal & co… et c’est pour ça qu’ils sont là ce soir.

http://www.7s7.org/

https://www.instagram.com/setestarsept/
https://www.facebook.com/setestarsept/

> > >
BRUTAL BLUES

Pour être clair, Steinar (PSUDOKU, Parlamentarisk Sodomi) guitare / voix hurlées et Anders (Clifford Torus, MoHa !, Noxagt, Ultralyd) batterie et cris, jouent une mouture moderne, brute et maximisée d’un grind noise optimale dans la plupart des situations.

Vortex de riffs implacables, rythmes start-stop incessants, voix ultra délayées, science fiction carrée : Brutal Blues est un duo norvégien violemment jouissif.

Nouvel album à paraître sur At War With False Noise, label écossais quelque peu porté sur le bruit.

http://www.atwarwithfalsenoise.com/releases.html

> > >
CLAUDE

Nouvelle entité, premiers concerts, derniers amours, premières galères.
Tout le monde sera là.

# Festival MAAD in 93
FRANCISCO MEIRINO & ERYCK ABECASSIS
« La gueule du loup »

Coproduction Instants Chavirés, Maad 93 & La Muse En Circuit.
En résidence du 27 au 30 septembre.
En concert le dimanche 30 septembre à 18h00 aux Instants Chavirés > infos.
Dans le cadre du Festival MAAD in 93.

> > >

FRANCISCO MEIRINO & ERYCK ABECASSIS
LA GUEULE DU LOUP
modular synthesizer power duo

“Tout à commencé en deux mille six, par un glacial soir de mars ou Eryck Abecassis fit la découverte du site internet de Phroq*. Architecture sans concession, les menus déroulants leurs data telles des falaises abruptes ne laissant nulle autre alternative que le saut brutal dans un océan de noise et d’acier. Genèse d’une connivence électronique de haute tension“

La Gueule du Loup explore l’état d’improvisation de manière crue voire cruelle.
Sur scène les deux musiciens, côte à côte, contruisent des sets exempts de structures pré-existantes ou de sons enregistrés.
La gangue électronique surgit brute des modules et est propulsée immédiatement dans l’atmosphère. Ce qui se joue dans les cerveaux est de l’ordre d’un intense échange de matière à l’état de plasma.

Les deux machines modulaires non cablées au préalable, suggèrent d’abord un circuit vierge. Les patchs et les routings se construisent au fil de la performance. La mémoire esthétique ne joue ici qu’un rôle secondaire, les styles catapultés bousculant l’idée même d’un style unifié-unique.
C’est donc là que l’autre mémoire, celle du circuit vient se substituer pour assurer la cohérence sonore des éléments, bruits, tonalités, micro-tonalités, rythmes, de l’ordre et du chaos.

* Phroq : nom sous lequel Francisco Meirino à oeuvré de 1994 à 2009.

Eryck Abecassis est Lauréat du programme Culture France Hors les murs – Médicis 2011.
Né à Alger, Il s’installe à Paris en 1975 pour y étudier le cinéma et la photographie. Il se tourne ensuite vers la musique, étudie l’écriture classique, et plus tard suivra le cursus d’informatique musicale de l’IRCAM.
Son travail, de la scène à l’espace public a pour but d’explorer un style en marge des courants établis, en dynamisant l’écoute. Un regard nourrie d’autres pratiques et modes de représentations. Sa recherche actuelle se porte un interêt croissant pour une “noise music“ élaborée, tant au niveau compositionnel qu’instrumentale (hybridation d’instruments et synthèse sonore).
Comme musicien électronique soliste il joue dans de nombreux pays; il interprète actuellement ses compositions éléctronique sur Chrysalide, un synthétiseur modulaire assemblé par lui-même.
Eryck Abecassis a également obtenu des commandes de Radio-France, du collège international de Philosophie, du Gmem, de Grame, de l’Ina-Grm, de l’État Français, de l’EMS Stockholm…
Ses pièces ont été jouées par des ensembles comme Accroche-note, 2e2m, le trio Aller- Retour, Insieme, L’Octuor de violoncelle, le trio Èquinoxe, l’ensemble Fa, L’EOC, le Quatuor Diotima, Kernel, Ars Nova, Bintang Tiga, Sleaze Art.
Projets en cours : collaboration avec Lars Åkerlund(SE), Francisco Meirino (CH),, Judith Depaule, Kasper Toeplitz, Wilfried Wendling, Philippe Foch. Il co-écrit actuellement avec Olivia Rosenthal (prix Inter 2011) le spectacle “Macadam Animal“ co-produit par La Muse en Circuit et la MC93 Bobigny.

www.eryckabecassis.com

Né en 1975, Francisco Meirino est actif depuis 1994 (sous le pseudonyme Phroq jusqu’en 2009) dans le domaine de la musique expérimentale et de la performance live.
Sa musique explore la tension entre le matériel programmable et son potentiel d’échec.
Son intérêt se porte d’abord sur ce qui n’est pas supposé être enregistré, la fin de vie des appareils et systèmes de son, les bruits de fond électrostatiques, les champs magnétiques et comment exploiter ces échecs sonores résultants de défaillances techniques de manière radicalement différente dans ses pièces sonores.
Ses instruments de travail sont principalement l’ordinateur, le synthétiseur modulaire (eurorack), l’enregistreur de terrain, les magnétophones à bandes, les détecteurs de champs magnétiques et divers dispositifs électro-acoustiques.
Il a collaboré avec de nombreux artistes en studio ou sur scène, entre-autres :
Nicolas Bernier / Leif Elggren / Dave Phillips / Scott Arford / Michael Gendreau / Michael Esposito /
Randy H.Y. Yau / Denis Rollet / Lasse Marhaug / Gerritt Wittmer / Kiko C. Esseiva / Jason Kahn / ILIOS etc ….
Il a créé de la musique pour la danse, des pièces radios, des pièces pour ensemble, des installations sonores et des résidences pour :
Ensemble Phoenix (Suisse) / Cindy Van Acker (Suisse) / Yann Marussich (Suisse) / Pro-Helvetia (Suisse) / Radio Airplane (Japon) / Archives du Musée d’Ethnographie de Genève (Suisse) / Mostra d’Art Sonor i Visual de Barcelona (Espagne) / Standard/Deluxe (Suisse)…
Ses travaux sont publiés par : Helen Scarsdale Agency / Misanthropic Agenda / Antrifrost / Entr’acte…
Il vit et travaille à Lausanne, Suisse

https://www.franciscomeirino.com/

> > >

Une proposition des Instants Chavirés dans le cadre du festival MAAD in 93.
En coproduction avec le réseau MAAD 93 et La Muse En Circuit (Alforville).

http://alamuse.com/
https://www.maad93.com/

> > >
À propos du Festival MAAD in 93 >
Du 14 septembre au 6 octobre 2018 se tiendra la huitième édition du fesitval MAAD in 93 : 16 concerts inédits dans 15 lieux de la Seine-Saint-Denis ! Le concept ? Des artistes implantés dans des lieux de musiques actuelles du 93 invitent d’autres artistes, pour créer un objet musical unique. Ces rencontres créatives, fruit de croisements de cultures et d’esthétiques, sont éphémères et exclusives.

Retrouvez toute la programmation ici.

#SDT3
FARIDA AMADOU, OLIVIER BENOÎT
& JULIEN DESPREZ
SIMON HENOCQ & JEAN-SÉBASTIEN MARIAGE
CLARA DE ASIS

Les Instants Chavirés s’associent à nouveau au projet Solo Duo Trio initié par les labels Apocope et Eg0cide. Cette série de concerts est dédiée aux rencontres entre musicien.ne.s invité.e.s à tenter le temps d’un live, un projet ou une formation inédits selon un format simple et chaque fois identique : à un, à deux ou à trois. Chaque concert fait l’objet d’un enregistrement afin d’offrir sous la forme d’albums numériques un panorama de la scène expérimentale improvisée du moment.
Cette troisième édition sera une spéciale guitare avec à l’affiche 6 musicien.ne.s développant des approches singulières de l’instrument.

https://label-apocope.wixsite.com/apocope
https://eg0cide.com/

#Solo : CLARA DE ASIS


© Simone Petracchi

Clara de Asís est guitariste et compositrice, basée en France, née en Espagne (1988). Elle développe une approche instrumentale loin de tout académisme ; qui met en valeur la simplicité, la non-intervention et l’écoute active comme moyen de composition.
Sa musique a été présentée dans des nombreuses scènes et festivals internationaux (France, Espagne, République Tchèque, Angleterre, Allemagne, Finlande, Belgique, États-Unis…).
Ses pièces ont été interprétés par Juhani Grönroos, Lauri Hyvärinen, Jukka Kääriäinen, Sigurdur Rögnvaldsson, Greg Stuart & Erik Carlson.
Parmi ses collaborations: Laura Vazquez, Noël Akchoté, d’incise, Golem Mécanique, Bruno Duplant, Miguel A. García, Héctor Rey, Alfredo Costa Monteiro, Lauri Hyvärinen.
Ses travaux sont édités par PiedNu (France), INSUB (Suisse), Drone Sweet Drone (France), Marginal Frequency (USA), et Another Timbre (UK).
Son dernier album, « Do nothing », a été publié en 2018 (Another Timbre).

https://www.claradeasis.com/
https://vimeo.com/252096716

#Duo : SIMON HENOCQ & JEAN-SÉBASTIEN MARIAGE

Simon Henocq
Musicien basé à Paris, sa pratique des arts sonores est ouverte et ses territoires d’expression sont multiples. Il se produit aux machines (Helved Rüm, Vegan Dallas, We Use Cookies), à la guitare (Coax Orchestra, Le radeau de la méduse..), travaille en live sur des dispositifs électroniques (Biki?), ou en studio en tant que réalisateur et ingénieur du son.
En 2015 il imagine et conduit avec Julien Desprez le projet Brazil Mashup, performance immersive pour 4 écrans vidéo et 10 musiciens.
Il est l’un des directeurs artistiques du collectif Coax.

http://simonhenocq.blogspot.com/

https://youtu.be/P-TNEWqlk0s

Jean-Sébastien Mariage
Explorant différents registres en solo ou groupe : improvisation libre, free rock, voire free jazz ou noise, son jeu de guitare vise à « faire émerger du chaos une matière, quelle qu’elle soit, l’accepter, l’accueillir même, puis consciencieusement la travailler, la polir ou l’éfaufiler peu importe, mais toujours au maximum, et puis d’un coup d’un seul lui faire rendre gorge ».

Parmi ses nombreux projets en groupe, citons parmi les plus durables Chamæleo Vulgaris (depuis 1993, avec Frederick Galiay) et Hubbub (depuis 1999, quintet avec F. Blondy au piano, E. Perraud à la batterie, B. Denzler et J.L. Guionnet aux saxophones).
Il fait également partie de l’ONCEIM, orchestre de 34 musiciens dédié à la création contemporaine. Il travaille actuellement sur de nouveaux projets en duo avec Claire Bergerault (voix), Richard Comte (guitare), Guylaine Cosseron (voix).

http://www.inversus-doxa.fr/-Jean-Sebastien-Mariage-?lang=fr
https://www.youtube.com/watch?v=jn2vRE1E8yQ

#Trio : FARIDA AMADOU, OLIVIER BENOÎT & JULIEN DESPREZ

Farida Amadou a débuté la musique en chantant et jouant de la guitare de manière principalement autodidacte. Quelques années plus tard, elle a commencé à jouer du jazz et du hip-hop à la guitare basse, son instrument principal depuis 2011. En 2013 elle se plonge dans l’improvisation libre, notamment en compagnie du percussionniste Tom Malmendier avec qui elle fonde le duo Nystagmus en 2014. Basée à Liège, elle collabore régulièrement avec différents artistes belges (Laurent Demoulin (poet), DJohndoe (Les Anonymes, Bertrand De Lamalle (Sublimabim), Ian-Elfinn Rosiu (Hapax), Xaviere Fertin (L’Oeil Kollectif), Virginie Honvoh (danseuse et performeuse)) et d’autres pays (Linda Sharrock, Mario Rechtern, Balasz Pandi, Karl H Bjora, Jasper Stadhouders, Onno Govaert, Eve Risser, Morgane Carnet, Benjamin Sanz…)

https://www.amadoufarida.com/
https://soundcloud.com/farida-amadou/solo-lezorba-paris-march18

Olivier Benoît
Guitariste, compositeur chef d’orchestre et improvisateur né en 1969, Olivier Benoit investit aussi bien les champs de l’improvisation libre, de la musique expérimentale que ceux du jazz ou de la musique contemporaine et électronique. Il participe ainsi à des projets mêlant différentes disciplines : avec le chorégraphe David Flahaut, Karol Armitage (2001), la trapéziste Clémence Coconnier, avec Charlotte Lanselle (‘installations plastiques), Il joue solo, en duo, compte plusieurs formations au sein du Crime (Optronic, Electropus, IMAO, La Pieuvre) et de Circum : Happy House, Circum Grand Orchestra, Hué (avec des musiciens vietnamiens)…, joue avec de nombreux musiciens: Christophe Marguet, Régis Huby, Bruno Chevillon, Sophie Agnel, Jean-Luc Guionnet, Joëlle Léandre (Figures Erotiques , quintet avec Simon Goubert, Jean-Luc Capozzo, trio avec Carlos Zingaro), Edward Perraud, Philippe Deschepper, Jacques Mahieux, Michel Doneda… Il a collaboré avec l ‘ensemble Ars Nova pour un opéra contemporain dirigé par Philippe Nahon.…
Il est directeur de l’ONJ jusque fin 2018 et dirige l’orchestre Electron.

http://obenoitmusic.free.fr

https://www.youtube.com/watch?v=fKx7ck3hg48

Julien Desprez commence la guitare en autodidacte à l’âge de 16 ans. Il intègre ensuite les conservatoires De Yerres et de Montreuil d’où il sort avec un D.E.M et une médaille d’or jazz. Parallèlement, il participe à divers concerts qui lui donnent l’occasion de côtoyer : Charlie Haden, François Jeanneau, Tortoise, Louis Sclavis, Stephane Payen, Guillaume Orti, Benoit Delbecq, Han Bennink, Edward Perraud, Eve Risser, Mederic Collignon, Magic Malik, Emmanuel Bex, Hasse Poulsen.
Il est un des co-fondateurs du collectif Coax créé en 2008 avec Benjamin Flament et Yann Joussein. Il détourne la guitare grâce à toute une batterie de modifications internes ou externes, jouant avec ses micros, et transformant le son de l’instrument grâce à des pédales et à diverses techniques de jeu personnalisées dont certaines inspirées par la danse et l’esthétique glitch comme dans son projet Acapulco.

http://www.juliendesprez.com/
https://vimeo.com/89460435

> > >
Et avec l’affiche, c’est encore mieux.
Signée Xavier Mussat / Apocope.

# Festival MAAD in 93
FRANCISCO MEIRINO & ERYCK ABECASSIS
« La gueule du loup »
à 18h00

Coproduction Instants Chavirés, Maad 93 & La Muse En Circuit.
Dans le cadre du Festival MAAD in 93.
Ouverture 18h00
Concert à 18h30

> > >

FRANCISCO MEIRINO & ERYCK ABECASSIS
LA GUEULE DU LOUP
modular synthesizer power duo

“Tout à commencé en deux mille six, par un glacial soir de mars ou Eryck Abecassis fit la découverte du site internet de Phroq*. Architecture sans concession, les menus déroulants leurs data telles des falaises abruptes ne laissant nulle autre alternative que le saut brutal dans un océan de noise et d’acier. Genèse d’une connivence électronique de haute tension“

La Gueule du Loup explore l’état d’improvisation de manière crue voire cruelle.
Sur scène les deux musiciens, côte à côte, contruisent des sets exempts de structures pré-existantes ou de sons enregistrés.
La gangue électronique surgit brute des modules et est propulsée immédiatement dans l’atmosphère. Ce qui se joue dans les cerveaux est de l’ordre d’un intense échange de matière à l’état de plasma.

Les deux machines modulaires non cablées au préalable, suggèrent d’abord un circuit vierge. Les patchs et les routings se construisent au fil de la performance. La mémoire esthétique ne joue ici qu’un rôle secondaire, les styles catapultés bousculant l’idée même d’un style unifié-unique.
C’est donc là que l’autre mémoire, celle du circuit vient se substituer pour assurer la cohérence sonore des éléments, bruits, tonalités, micro-tonalités, rythmes, de l’ordre et du chaos.

* Phroq : nom sous lequel Francisco Meirino à oeuvré de 1994 à 2009.

Eryck Abecassis est Lauréat du programme Culture France Hors les murs – Médicis 2011.
Né à Alger, Il s’installe à Paris en 1975 pour y étudier le cinéma et la photographie. Il se tourne ensuite vers la musique, étudie l’écriture classique, et plus tard suivra le cursus d’informatique musicale de l’IRCAM.
Son travail, de la scène à l’espace public a pour but d’explorer un style en marge des courants établis, en dynamisant l’écoute. Un regard nourrie d’autres pratiques et modes de représentations. Sa recherche actuelle se porte un interêt croissant pour une “noise music“ élaborée, tant au niveau compositionnel qu’instrumentale (hybridation d’instruments et synthèse sonore).
Comme musicien électronique soliste il joue dans de nombreux pays; il interprète actuellement ses compositions éléctronique sur Chrysalide, un synthétiseur modulaire assemblé par lui-même.
Eryck Abecassis a également obtenu des commandes de Radio-France, du collège international de Philosophie, du Gmem, de Grame, de l’Ina-Grm, de l’État Français, de l’EMS Stockholm…
Ses pièces ont été jouées par des ensembles comme Accroche-note, 2e2m, le trio Aller- Retour, Insieme, L’Octuor de violoncelle, le trio Èquinoxe, l’ensemble Fa, L’EOC, le Quatuor Diotima, Kernel, Ars Nova, Bintang Tiga, Sleaze Art.
Projets en cours : collaboration avec Lars Åkerlund(SE), Francisco Meirino (CH),, Judith Depaule, Kasper Toeplitz, Wilfried Wendling, Philippe Foch. Il co-écrit actuellement avec Olivia Rosenthal (prix Inter 2011) le spectacle “Macadam Animal“ co-produit par La Muse en Circuit et la MC93 Bobigny.

www.eryckabecassis.com

Né en 1975, Francisco Meirino est actif depuis 1994 (sous le pseudonyme Phroq jusqu’en 2009) dans le domaine de la musique expérimentale et de la performance live.
Sa musique explore la tension entre le matériel programmable et son potentiel d’échec.
Son intérêt se porte d’abord sur ce qui n’est pas supposé être enregistré, la fin de vie des appareils et systèmes de son, les bruits de fond électrostatiques, les champs magnétiques et comment exploiter ces échecs sonores résultants de défaillances techniques de manière radicalement différente dans ses pièces sonores.
Ses instruments de travail sont principalement l’ordinateur, le synthétiseur modulaire (eurorack), l’enregistreur de terrain, les magnétophones à bandes, les détecteurs de champs magnétiques et divers dispositifs électro-acoustiques.
Il a collaboré avec de nombreux artistes en studio ou sur scène, entre-autres :
Nicolas Bernier / Leif Elggren / Dave Phillips / Scott Arford / Michael Gendreau / Michael Esposito /
Randy H.Y. Yau / Denis Rollet / Lasse Marhaug / Gerritt Wittmer / Kiko C. Esseiva / Jason Kahn / ILIOS etc ….
Il a créé de la musique pour la danse, des pièces radios, des pièces pour ensemble, des installations sonores et des résidences pour :
Ensemble Phoenix (Suisse) / Cindy Van Acker (Suisse) / Yann Marussich (Suisse) / Pro-Helvetia (Suisse) / Radio Airplane (Japon) / Archives du Musée d’Ethnographie de Genève (Suisse) / Mostra d’Art Sonor i Visual de Barcelona (Espagne) / Standard/Deluxe (Suisse)…
Ses travaux sont publiés par : Helen Scarsdale Agency / Misanthropic Agenda / Antrifrost / Entr’acte…
Il vit et travaille à Lausanne, Suisse

https://www.franciscomeirino.com/

> > >
Eryck Abecassis & Francisco Meirino seront en résidence de création aux Instants Chavirés les 27, 28 et 29 septembre.
Une proposition des Instants Chavirés dans le cadre du festival MAAD in 93.
En coproduction avec le réseau MAAD 93 et La Muse En Circuit (Alforville).

http://alamuse.com/
https://www.maad93.com/

> > >
À propos du Festival MAAD in 93 >
Du 14 septembre au 6 octobre 2018 se tiendra la huitième édition du fesitval MAAD in 93 : 16 concerts inédits dans 15 lieux de la Seine-Saint-Denis ! Le concept ? Des artistes implantés dans des lieux de musiques actuelles du 93 invitent d’autres artistes, pour créer un objet musical unique. Ces rencontres créatives, fruit de croisements de cultures et d’esthétiques, sont éphémères et exclusives.

Retrouvez toute la programmation ici.

QUASI#7
BLED
FAILURE CIRCLE
GGR – QuasiOnes
« CLARK GABLE » (projection)
DJ STEVEN SEAGAL VS DJ 20-60

Parceque QUASI tout et QUASI mensuelles.
QUASI (AKA Q since 2009) est un moment à part et convivial au sein de la programmation des Instants Chavirés. Toujours centré sur la scène expérimentale locale, celle qui a le droit de déraper et de mordre sur les marges, on y découvre, en vrac et empilés, rencontres et formations inédites, tentatives électriques, noise, improv, free, in progress, électroniques… Tout peut quasiment arriver.. ou pas.

Aujourd’hui / ce soir >
Quasi numéro 7 / Quasi saison 2.
– 3 lives
– 1 DJ set quasi playlist 4 mains
– 1 projection (à partir de 20h15)
– Toutes / tous welcome !

RESTAURATION LÉGÈRE SUR PLACE

NB :
Ouverture à 20h / début 20h15 précises
ENTRÉE LIBRE

La page QUASI sur FB

> > >
BLED

“B.L.E.D. def:

Duo-combo style McGiver Meets the Atom Man
Another brick in the wall cover
Blue Loop Echo Dysfonctional
Bravo Lima Echo Delta
Bureau de Lamentations, Excessives et déficitaires.
genre
Barouf de lychen électrique & dolomites
BLED is kinda
BLACK LAGOS EDEN DEAF
(black no lagos eden pes dance/diffusion)
BARX LOTSKY ENINE DAO
Balad of the Last Eternal Domain
BLUES of the LOST EMPIRE DRUNK
The Sun is coming after us, Paradise Lost remains in the East ever more BLED, oui le Beau soleil Longe à l’Est Désormais
Le son d’un monde qui se retourne dans son lit
avant de dormir pour toujours.
BLACK LAGOS EDEN DEAF”

https://nolagosmusique.bandcamp.com/album/bled-barx-lotsky-enine-dao
https://www.youtube.com/watch?v=d7h1HIxnhyY&t=265s

> > >
FAILURE CIRCLE


© JJG FREE

quasi scene locale : 93!
quasi expé : 200%
quasi premiere : 2ème
quasi weirdo : 200%
quasi solo : 101 %
quasi bruit : 99%

Impro échecologique à base de feedback de mixette + effets branchés de travers -> bruit fragile / silence instable / glitch organique-analogique
(projet solo de Kecap Tuyul aka eg0cide and co…)

https://kecaptuyul.wordpress. com/solo-projects/failure- circle
https://archive.org/details/eg0_174

> > >
GGR – QuasiOnes

Solo expérimental analogique sur pédales d’effets, générateurs de bruits et phototransistors.
Signal électrique, unique matière sonore.

> > >
« CLARK GABLE »

Un film no lagos pour le dossier de Revue et Corrigée #116.
Réalisé par Thomas Dunoyer de Segonzac.
Avec : Philippe-Emmanuel Sorlin aka PES*.
27 min – 2018

> > >
+ DJ STEVEN SEAGAL VERSUS DJ 20-60

+ distro / Stand No Lagos & eg0cide sur place >
https://nolagosmusique.bandcamp.com/
https://eg0cide.com/

THE NECKS

Préventes disponibles en ligne >
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/the-necks-ic
Réservation abonné.es indispensable
Places debou et assis
> > >

THE NECKS


© John Tapia Urquiza

CHRIS ABRAHAMS piano
TONY BUCK batterie
LLOYD SWANTON contrebasse

Ni minimaliste, ni ambient, ni jazz, la musique du groupe australien culte The Necks est possiblement unique au monde aujourd’hui.
Une immense étendue improvisée en perspective, pouvant, en live, atteindre à la Grande Intensité.

30 ans d’activité et toujours aussi inclassables… leur dernier album est sorti sur Ideologic Organ, la collection sur Mego Editions, dirigée par Stephen O’Malley et ils viennent de sortir un split 7′ inch avec les punks de The hard-ons, c’est dire s’il font l’unanimité !

«La force de The Necks est de savoir tourner en boucles sur des morceaux qui avancent dans une autre direction que celles que ces boucles conseillent.»
Le SonDu Grisli

«Aux confins du jazz, du kraut et du post-rock, de la musique répétitive et de l’ambient, les Necks défrichent, au fil de longs morceaux instrumentaux, une voie singulière.»
PY Macé / Mouvement.

“These men are gods !”  Michael Gira, Swans

http://www.thenecks.com/

DYLAN CARLSON

Préventes disponibles en ligne >
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/dylan-carlson-ic
Réservation abonné.es indispensable
Places unqiuement debout.
> > >


© Holly Carlson

Pour qui apprécie les paysages désolés déroulés par son groupe EARTH, cette tournée solo de Dylan Carlson sera l’occasion d’en expérimenter une version allant encore plus à l’épure. Dans un registre différent de l’incartade « drcarlsonalbion », le guitariste se pose dans la droite lignée de son vaisseau-mère EARTH et plus particulièrement de l’album »Hex, or printing in of the infernal method » et de ses fresques désertiques inspirées par l’Ouest américain. Sous son propre nom cette fois, Dylan Carlson a sorti l’album « Conquistador » chez Sargent House (Chelsea Wolfe, Deafheaven, Russian Circles…) en collaboration avec Emma Ruth Rundle. Un disque qui concilie à l’image de la discographie d’EARTH beauté et ascétisme avec la maestria qu’on attendait de cette figure du rock expérimental.

« Conquistador » nouvel album en streaming intégral

https://drcarlsonalbion.wordpress.com/
https://drcarlson.bandcamp.com

HEAVYMETAL

© Jacques Gaïotti

HEAVYMETAL est une chasse voix et cordophone, une lecture érotique déviante faite de bruits crus et de cris. Sophie Agnel et Anna Gaïotti se retrouvent pour une journée de répétition pour préparer une promenade risquée dans les jardin du Bosmelet, Festival Diep Haven.

http://cargocollective.com/annagaiotti

GOLDEN ORIOLE
ANTOINE CHESSEX
BRUTAL BLUES

Déferlante scandinave + bloc monolithique from Zurich ! on termine la saison sur un lit de braise et en toute relaxation !
Bienvenue !

> > >
GOLDEN ORIOLE

Le dernier disque de Golden Oriole a ce quelque chose de troublant, qui fait que le rock est toujours capable d’emprunter des routes sinueuses et avant-gardistes.
Minimalisme crescendo d’une sorte de bloc de funk servi glaçé, le duo norvégien excelle autant techniquement que dans la façon de dérouler un son mat, ultra amplifié et énivrant.
Échappés de la furie acérée du groupe Staer (feu Staer), ces deux oiseaux réconcilient le nord et le sud de l’intensité électrique… Souvent brillants…

http://www.mozartkebab.com/
https://goldenoriole.bandcamp.com/releases

> > >
ANTOINE CHESSEX

© Pierre Chinellato

Antoine Chessex est un artiste sonore suisse.
La pratique de Chessex explore des dimensions physiques du son et des espaces et fait usage de masses sonores et de denses accumulations de textures dissonantes résultant en des structures ouvertes caractérisées par l’intensité et la tension.
Depuis plus d’une quinzaine d’années, il développe une pratique originale de la performance solo pour saxophone ténor et dispositif électronique analogique. Ses performances résultent en de monolithiques blocs de fréquences sauvages, joués en respiration circulaire et en implication physique totale dans le son, détournant radicalement le saxophone de sa tradition bien tempérée. Au fil des années, les pratiques artistiques de Chessex témoignent d’un désir de dépassement des genres et des catégories et résultant en des activités multiples et transversales.
Il se produit également avec le groupe de noise Monno et au travers de collaborations avec des artistes tels que Valerio Tricoli, Zbigniew Karkowski, Jérôme Noetinger, Kasper T. Toeplitz, Dave Phillips, l’architecte Christian Waldvogel (Globus Cassus), ou l’artiste multimédia Ulrike Gabriel…

« Abstraite mais aussi très accaparante, la pièce se déploie dans toutes les dimensions. On a tout d’abord l’impression que les différentes voix se cherchent, affolées, qu’elles tourbillonnent dans un espace délimité par des parois invisibles à la manière d’un gros insecte piégé sous un verre. Progressivement, le souffle continu se déploie en arborescence, construit un motif principal qui devient pluriel, chaque branche se répète à l’infini en variant sa vitesse en même temps qu’un drone maousse bétonne les fondations. L’ensemble donne le tournis. Et puis le bourdon disparaît, ne restent que les aigus qui finissent par se muer tous ensemble en drone incisif où, semble-t-il, du chant se cache par intermittence. À ce moment-là, la pièce est toujours virevoltante mais elle file pourtant droit devant. Plus loin, le souffle devient sirène, des plaintes déchirantes sortent des enceintes et subitement, les notes hautes s’évaporent, la composition rejoint les soubassements en explorant le bas du spectre où elle finit par s’enterrer elle-même. En multipliant ainsi les itinéraires et les saxophones, les tonalités et les textures, Antoine Chessex façonne une musique paradoxalement minimaliste et en permanence sidérante ».
Descendre à la Cave

http://www.soundimplant.com/achessex.html

> > >
BRUTAL BLUES

Pour être clair, Steinar (PSUDOKU, Parlamentarisk Sodomi) guitare / voix hurlées et Anders (Clifford Torus, MoHa !, Noxagt, Ultralyd) batterie et cris, jouent une mouture moderne, brute et maximisée d’un grind noise optimale dans la plupart des situations.

Vortex de riffs implacables, rythmes start-stop incessants, voix ultra délayées, science fiction carrée : Brutal Blues est un duo norvégien violemment jouissif.

Nouvel album à paraître sur At War With False Noise, label écossais quelque peu porté sur le bruit.

http://www.atwarwithfalsenoise.com/releases.html

> > >
En partenariat avec le Tapette Fest X à Jallais (49) les 29, 30 juin et 1er juillet 2018.
https://www.tapettefest.fr/

QUASI#6
SOPHIE AGNEL & SIG VALAX
VINCENT LOIRET
DUDI MALKA & ANDY ARMSTRONG
JASON GLASSER

Parceque QUASI tout et QUASI mensuelles.
Le fond et la forme perdurent, QUASI reste un moment à part et convivial au sein de la programmation des Instants Chavirés. Toujours centré sur la scène expérimentale locale, celle qui a le droit de déraper et de mordre sur les marges, on y découvre, en vrac et empilés, rencontres et formations inédites, tentatives électriques, noise, improv, free, in progress, électroniques… Tout peut quasiment arriver.. ou pas.

RESTAURATION LÉGÈRE SUR PLACE

NB :
Ouverture à 20h.
Début des concerts à 20h30 précises.
ENTRÉE LIBRE

La page QUASI sur FB

> > >
VINCENT LOIRET

Solo / Guitares et batterie.
La nature pour motif. Cycles. Dérèglements.

> > >
SOPHIE AGNEL & SIG VALAX

SOPHIE AGNEL cordophone
SIG VALAX perséphone

Ce duo explore l’amplification de sons acoustiques et électroniques avec Cordophone et Perséphone. Ensemble elles ont développé un langage spécifique au registre de leur instrument. Leur musique évolue dans des espace de fréquences, de textures et recherche une expérience physique du son. Elles jouent l’une et l’autre sur des harmoniques, des battements, des glitchs, des fulgurances dans un continuum animé par la tension de l’improvisation.

> > >
DUDI MALKA & ANDY ARMSTRONG


Duo de guitaristes, Freeblues psych out.

http://saa2.pw/
https://soundcloud.com/cosmo_cornelius_vigilante

> > >
JASON GLASSER


Compositions pour violoncelle amplifiée et voix.
L’artiste et musicien américain Jason Glasser vit et travaille à Paris depuis plus de dix ans. Il a co-fondé le groupe Clem Snide à New York City dans les années 90 et se produit actuellement en solo, en duo ou en groupe sous le nom de Fruitkey. Ses peintures, sculptures et vidéos sont exposées à l’international. Son amour pour l’art et de la musique a donné lieu à la conception de couvertures d’albums (Tricatel, Syd Matters, Two Dark Birds) , des décors de scène (Sur les Chemins de Patti Smith), des dessins pour la mode (Vanessa Seward), des performances et films d’animation musicale. Il a collaboré à des projets musicaux en France avec des artistes divers tels que Etienne de Crecy, Bertrand Burgalat, Peter von Poehl et Marie Modiano.

http://www.jasonglasser.com/