vendredi 26 avril 2019

Carte blanche Fred Frith 2/3
FRED FRITH, CHRISTINE WODRASCKA
& JEAN-YVES EVRARD

Ouverture 20h30
Concert à 21h00
La majorité des places est disponible debout.
Billetterie en ligne ouverte (et conseillée) – 13,49 EUR
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/

FRED FRITH
Carte blanche 2/3

Compositeur, improvisateur et multi-instrumentiste anglais, Fred Frith évolue depuis plus de quarante ans dans un univers musical à mi-chemin entre le rock, l’improvisation et la musique contemporaine.
Co-fondateur du mythique groupe anglais underground Henry Cow (1968-78), il déménage à New-York fin des années 70 et entre en contact avec de nombreux musiciens avec lesquels il collabore, tel que John Zorn, Ikue Mori, Tom Cora, Zeena Parkins et Bob Ostertag.
Il est également à l’origine des groupes Art Bears (avec Chris Cutler et Dagmar Krause), Massacre (avec Bill Laswell et Fred Maher) et est membre de Naked City aux côtés  de John Zorn, Bill Frisell et Joey Baron, de Skeleton Crew, de Keep the Dog…
En 1990, les cinéastes Nicolas Humbert et Werner Penzel lui consacrent « Step Accross The Border » , un très beau film avec lequel on comprend toute la démarche de ce musicien inlassable, toujours avide de rencontres et d’expérimentation sonore.

Durant ces trois jours à Montreuil – et pour fêter ses 70 ans ! – il invite quelques figures de la scène improvisée francaise et internationale, notamment la pianiste Christine Wodrascka, le guitariste Jean-Yves Evrard, des compagnons de longue date, John Greaves et Chris Cutler (Henry Cow), mais aussi Bérangère Maximin et Heike Liss pour des projets plus transversaux.

http://www.fredfrith.com/

Ce soir !
Fred Frith guitare
Christine Wodrascka piano
Jean-Yves Evrard guitare

Ce trio est né à Toulouse, d’une rencontre au musée des Abattoirs. C’est une association détonante de fortes personnalités musicales. À la croisée d’horizons différents, leur musique laisse émerger des sonorités issues du rock et des musiques contemporaines. Leur concert est une aventure toujours renouvelée, une musique de l’instant.


© Xavier Lambours

C’est à l’âge de vingt ans que la pianiste française Christine Wodrascka découvre la musique improvisée. Fascinée par la liberté artistique et l’expressivité qu’offre cette musique de l’instant, elle se spécialise dans l’improvisation libre. Elle se produit sur les scènes françaises et européennes depuis une trentaine d’années et joue et a joué avec des figures emblématiques de la musique improvisée comme Fred Frith, Daunik Lazro, Joëlle Léandre, Evan Parker, Fred Van Hove, Dennis Charles…

Nourrie par la musique contemporaine, en particulier par le minimalisme, Christine Wodrascka croise les univers, notamment dans son duo de piano Iana avec Betty Hovette. Avec une créativité sans limites, elle multiplie les projets dans diverses formations, en duo et trio avec Jean-Yves Evrard, jusque dans l’orchestre au sein de l’Ensemble FM. Elle fait actuellement partie du projet « The Bridge » mené par Alexandre Pierrepont : échange de concerts entre la France et Chicago.

Constamment animée par la volonté d’explorer les possibilités de son instrument, elle a développé sa propre technique pianistique, basée sur l’intention instantanée. Ce qui caractérise son jeu énergétique, parfois qualifié de physique, c’est assurément l’importance qu’elle donne au geste, souvent peu conventionnel.

Héritière de la pensée Cagienne, elle prépare son piano, travaille le timbre avec des objets, diversifiant les modes de jeu, apprivoisant les paysages sonores.

Libre, c’est sûrement le mot qui décrit le mieux la musique de  Christine Wodrascka. Pour elle, la liberté est une sensation. La sensation du risque, du saut dans l’inconnu … Inattendue et insaisissable, la pianiste compose la musique en temps réel, guidée par ses diverses sources d’inspiration. Architecture, peinture, formes, volumes, traits, mouvements, matières, langage, mais aussi cascades, pluies ou rivières, une multitude d’éléments enrichissent en permanence l’univers sonore de Christine Wodrascka.

Source

Jean-Yves Evrard est né à la fin des années soixante et par « accident » commence très jeune l’étude de la guitare classique. Vers l’age de 14 ans il découvre encore une fois accidentellement le monde de l’improvisation musicale et de l’art par l’intermédiaire du tromboniste américain Garrett List lors d’un stage d’été. Cette rencontre bouleversante le poussera quelques années plus tard à rentrer, cette fois ci avec ferme volonté, au conservatoire royal de Liège. Durant les années 80 le conservatoire de Liège est un outil pédagogique exceptionnel pensé et porté de toutes ses forces par le compositeur Henri Pousseur, électron libre-penseur de la génération Darmstadt.  Jean-Yves Evrard  va s’y plonger sans limite et notamment étudier ou plutôt écouter pendant cinq ans  le pianiste et compositeur  Frédéric Rzewski qui dirige alors la classe de composition. Parallèlement il va travailler le contrepoint au conservatoire d’Amsterdam avec celui qu’il considère toujours comme son maître et ami , le pianiste Misha Mengelberg.

Premiers concerts et enregistrements avec l’ensemble Musique Nouvelles, rencontre avec John Cage, Mauricio Kagel, François Bernard Mâche et beaucoup d’autres… Premiers « Groupes » avec notamment le(merveilleux) percussionniste Pierre Berthet et la (magique) pianiste Geneviève Foccroulle. Premières musiques pour le théâtre, pour la danse, pour des plasticiens ….

Plus de trente années plus tard on peut dire que paradoxalement Jean-Yves Evrard s’est définitivement enfermé dans un monde inclassable et sans limites esthétiques. Fidélité en quelques sortes aux utopies de Henri Pousseur et de ses mentors.

Jean-Yves Evrard a énormément (trop ?)  travailler pour le théâtre (et la danse), une centaine de pièces ! Depuis 12 ans il collabore avec le metteur en scène Gantois Arne Sierens, et interprète systématiquement  , souvent seul, la musique sur le côté de la scène instaurant une espèce de faux dialogue trompe l’oreille avec les acteurs.. Tournées interminables.

Au fil des années on a quand même pu le croiser avec une innombrable quantité de musiciens improvisateurs, citons par exemple ; Martine Altenbuger(rencontre essentielle selon lui ), Audrey Chen, Barre Phillips, Kent Carter, Misha Mengelberg, Michel Doneda, JL Guionnet,Taku Sugimoto ( brêve rencontre il y a plus de vingt ans mais également déterminante),  Peter Jacquemyn,   Billy Hart, Christine Wodraska, Fred Frith  etc etc

À noter aussi ces temps-ci ; une collaboration pour le moins inattendue avec le très renommé peintre flamand Michael Borremans, de la musique pour les films de l’iconoclaste Thomas Bogaert et la bande son du premier long-métrage de l’énigmatique Bruno DI Rosa.

Jean-Yves Evrard a relativement peu enregistré, ou plutôt on dira, pour faire un clin d’œil à Derek Bailey, qu’il a énormément enregistré mais que  peu de disques ont été réalisés …

Jean-Yves Evrard habite presque exclusivement dans la campagne depuis l’enfance et il considère que c’est indissociable de sa pratique artistique.

tarifs
15€ plein tarif
13€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne
11€ abonnés Instants Chavirés | s'abonner

_Adhérer et / ou s’abonner à l’association

Vous souhaitez soutenir les activités des Instants Chavirés ?
Merci !

Pour se faire, deux solutions : adhérer et / ou s’abonner.
(statuts compatibles)

_Adhérer_
Vous pouvez adhérer à l’association Muzziques qui gère les Instants Chavirés.
La cotisation annuelle est fixée à 10 EUROS.
Une adhésion Grand Soutien, du montant de votre choix, est biensûr possible.
Vous disposez d’une voix délibérative aux décisions de L’Assemblée Générale et vous pouvez vous faire élire au Conseil d’Administration.
Le statut d’adhérent n’implique pas de tarif préférentiel pour les concerts.

_S’abonner_
L’abonnement vous fait bénéficier d’un tarif préférentiel pour les concerts produits par les Instants Chavirés.
Par exemple, pour un plein tarif  à 13 EUROS, vous ne réglerez que 9 EUROS, vous bénéficerez donc d’une réduction de plus de 30%.
Hors tarif unique et ticket à moins de 10 EUROS.
Le montant de l’abonnement annuel est fixé à 22 EUROS.

 

Lettrages : Hélène Marian
http://www.helenemarian.com/

Comment faire ?
Vous pouvez adhérer ou vous abonner au guichet d’entrée des Instants Chavirés les soirs de concert ou par la poste en remplissant les bulletins ci-dessus accompagné(s) d’un chèque (à l’ordre de l’association Muzziques) et adressé(s) aux Instants Chavirés, 7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil.

Vous pouvez également adhérer en ligne en suivant ce lien :
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/adherer-aux-instants-chavires

Et / ou vous abonner via ce lien :
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/sabonner-aux-instants-chavires

N’hésitez pas à nous appeller pour toute demande et renseignement concernant notre système d’adhésion et d’abonnement.

01 42 87 25 91


horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h00 | de 20h30 à 21h00 : Rien à voir