mardi 30 avril 2019

COULOIR GANG
DESCENDEUR
YELLOW MAGIC HARPSICHORD

Dokidoki présente
KASTEEL BORDEEL
DOKIDOKI PARTY

>
COULOIR GANG

(Paris-Morvan – techno rurale)
Kasteel Bordeel Release Party!
techno rurale

Couloir Gang réunit Ravi Shardja et Jean-Marcel Busson dans un corridor façon Alphaville, où chaque porte s’ouvre sur une nouvelle piste musicale, electro, new-wave, punk, DIY… Autant de chemins perpendiculaires à l’esprit de sérieux, pièces à danser incantatoires, poupées russes contorsionnées hantant leur nouveau château, meublé de vieux synthés, d’une basse, de bandes magnétiques et boites à rythmes artisanales.

« Formé de mille plateaux harmoniques, strates soniques et variations noise, ce château-bordel se nourrit à la new-wave d’Alan Vega ou de Ian Curtis (« Slavish Temper »), aux gialli horrifiques (« Château porno ») comme aux trompettes free (« Everything you say is true), aux machines de Cabaret Voltaire (« 7699 travailleurs »), aux masques freaks des Residents (« Mutazione Zombi »)… Et si la base, essentiellement rythmique, est une solide fondation à ce palais des glaces déformantes, on y entend aussi les architectes fourbir leurs outils (modifier les textures des boites à rythmes), tracer des plans (sur la lente litanie « Everything you say is true »), graver des histoires d’amour sur la pierre (« She’s in she’s out »), ou rédiger des manifestes pour un urbanisme nouveau (« 7699 travailleurs », mariant le ton martial du discours politique, en russe, et l’évocation des enfers mythologiques). Si « Kasteel Bordeel » est une demeure du chaos, chaque chose y a bien une place choisie. »
(Wilfried Paris)

https://dokidoki.bandcamp.com

>
DESCENDEUR

(image crédit: alter info)

(Rennes – electro indus)

Descendeur est le projet solo d’Arno Bruil, connu pour la puissance de ses performances live et ses participations, entre autres, aux projets de France Sauvage et de Femme.
Brute et incisive, sa musique frappe, voire cingle par sa violence clinique et des transitions à la hache.
Son usage cinglant de la voix, plus souvent rencontré dans la Pop ou la Front wave, le rapproche de la famille des aboyeurs façon Jason Williamson.
Ses textes sont de Jeffrey Dahmer, Albert DeSalvo, Aileen Wuornos et David Berkowitz.
Son 1er album « Shoker Necklace » vient de sortir sur le label Warm.
(image crédit: alter info)

https://descendeur.bandcamp.com

>
YELLOW MAGIC HARPSICHORD

(Bordeaux – synthpop japonaise pour clavecin)

Yellow Magic Harpsichord est le nouveau projet solo de Antoine Souchav’ (Scarlatti Goes Electro) : il s’agit de transcriptions du trio électro japonais Yellow Magic Orchestra, groupe mythique de synthpop japonais, originaire de Tokyo.
Les membres principaux de YMO sont Ryuichi Sakamoto (claviers), Haruomi Hosono (basse), et Yukihiro Takahashi (batterie). Le groupe excelle à composer de touchantes lignes mélodiques et harmoniques, empreintes de tradition japonaise, cachées sous les couches de synthétiseurs et de montages électroniques.
Antoine Souchav’ révèle cette dimension souvent inaperçue du trio, en convoquant le clavecin, instrument situé le plus à la diagonale opposée possible de l’univers du trio électronique japonais. Diagonale temporelle et géographique qui nous touche tout droit, à la fois par son incongruité et sa naturelle évidence.

https://soundcloud.com/antoine-souchav
vidéo

tarifs
12€ plein tarif
10€ prévente et Montreuillois

horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h00