du 27 septembre au 18 novembre 2022

ENSEMBLE DE GUITARES ÉLECTRIQUES
avec MARION CAMY-PALOU

Dans le cadre de la résidence départementale de Marion Camy-Palou portée par Zone de Silence.

Les Instants Chavirés, en partenariat avec le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, le collectif Zone de Silence (entité regroupant le collectif Coax, le festival Sonic Protest et les Instants Chavirés) et trois groupes d’entraide mutuelle (GEM) de Montreuil, Bobigny et Saint-Denis, proposent un atelier de pratique instrumentale expérimentale et rock pour un groupe de 8 adultes adhérent·e·s des GEM.

Le groupe sera conduit tout au long de l’atelier par Marion Camy-Palou, dans le cadre de sa résidence départementale.

Les participant·e·s pourront, dans un premier temps, construire leurs instruments en compagnie de Julien Bancilhon, musicien et luthier expérimental. Ces instruments seront fabriqués sous la forme de cigar box (guitare blues à la forme carrée) ou à partir de bases de guitares électriques.

Par la suite, Marion Camy-Palou amènera les participant·e·s vers la découverte sonore de ces instruments, et les accompagnera dans le développement de techniques de jeu. Elle introduira petit à petit des données musicales pour créer un ensemble de guitares électriques : comment jouer ensemble, s’écouter, laisser de la place, prendre la parole.
Cet atelier permettra de découvrir les musiques expérimentales de manière ludique, via la pratique. C’est aussi l’opportunité de construire un objet artistique collectif tout en trouvant un espace pour chaque participant·e.

L’atelier s’achèvera avec une restitution publique le vendredi 18 novembre à la Station-Gare des Mines dans le cadre des rencontres professionnelles BrutPop.



MARION CAMY-PALOU

Marion Camy-Palou est une artiste résidant à Montreuil. Elle aborde la musique au travers de trois projets (Nacre, Deeat Palace et Officine), par la pratique d’instruments électriques et électroniques variés mais dans une perspective commune : déconstruire les codes de compositions musicales classiques et rechercher des sonorités et des formes musicales singulières.

Guitariste autodidacte, elle est influencée en premier lieu par la no-wave avant d’aborder la musique électronique par le prisme de la musique industrielle et bruitiste. Guitare électrique, boites à rythmes, synthétiseurs analogiques, générateurs d’effets sont autant d’instruments utilisés dans ses projets musicaux. Utilisés en premier lieu comme générateurs de sons voués à leur destruction, elle appréhende progressivement ces machines dans leur complexité. Au constat des possibilités infinies qu’elles offrent, elle envisage plus largement la recherche des sons et de rythmes par la synthèse sonore.

C’est notamment à travers son projet Deeat Palace qu’elle poursuit une recherche en ce sens, dans le cadre de sa résidence aux Instants Chavirés : il s’agit de décliner son approche percussive du son via des synthétiseurs analogiques et modulaires, et d’approfondir le travail d’écriture et d’improvisation musicale.



Du 27 septembre au 18 novembre 2022

Public :
adultes adhérent·e·s du GEM.
Nombre de participant·e·s : 8 maximum.
Volume : 20 heures.
Lieu : Instants Chavirés. 7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil.
Restitution publique : vendredi 18 novembre à 18:00 à La Station-Gare des Mines (29 avenue de la porte d’Aubervilliers, 75018 Paris).

En partenariat avec les groupes d’entraide mutuelle « Horizon Soleil » (Bobigny), « L’Entre-temps » (Saint-Denis) et « Les gens du 110 » (Montreuil), et les rencontres BrutPop.
Avec le soutien du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis.