vendredi 15 mars 2024

#Festival Sonic Protest
Les Percussions
de la Montagne Verte
Napalm Jazz
Lukas de Clerck
Oto Ninski
L’Imperfectible Orchestre
du Chair de Poule
Au Générateur (Gentilly)

sonicprotest.com
instantschavires.com
legenerateur.com

Une coproduction Sonic Protest / Instants Chavirés en partenariat avec Le Générateur dans le cadre de la 20ème édition du Festival Sonic Protest.

>
Ce concert a lieu au :
Générateur
16 rue Charles Frérot
94250 Gentilly
M° Place d’Italie + Bus 57 arrêt Verdun – Victor Hugo

Ouverture des portes 19h30

16 eur plein tarif sur place
14,99 eur préventes en ligne
10 eur étudiants et minima

>
Les Percussions de la Montagne Verte

Comme son nom ne l’indique pas, les Percussions de la Montagne Verte n’est pas seulement un orchestre de percussions.
Comme son nom l’indique, certains membres du groupe sont résidents de la Montagne Verte, quartier du sud-ouest de la ville de Strasbourg.
LPMV se présentent comme un tête-à-tête à quatre têtes, 35 machines, 185 câbles et une batterie (!) mais c’est aussi un espace de rencontres entre la Grande Triple Alliance Internationale de l’Est et le collectif Travail Rythmique.
Créé il y a quatre ans par Cheb Samir, Manuel Zenner et Baptiste Filippi initialement comme un projet instrumental, le groupe s’est depuis associé à Cristina Cusimano (AKA Maria Violenza), à la voix.
La musique du quartet découle d’un assemblage hétéroclite de dispositifs acoustiques, boîtes à rythmes augmentées, platines vinyles et autres instruments construits maison.
Tous ces appareils rudimentaires s’interconnectent, se déjouent les uns les autres pour façonner une matière électronique narrative et abstraite. Des structures pop surgissent et se heurtent à des gestes tranchés tel un psychédélisme mouvant, tortueux et forcément vert !
Comme évoqué plus haut, on retrouve les membres des Percussions dans différents groupes, des formations qui ont forgé et qui forgent ce son et cette démarche si spécifiques de l’Est hexagonal.
En vrac : Crack Und Ultra Eczema, PPaulus & Frère, Delacave, Capputtini I Lignu, The Normals, Trans Upper Egypt, Groupe de Lecture, The John Merricks et… Maria Violenza !
Cristina Cusimano (voix, clavier), Cheb Samir (batterie, clavier), Baptiste Filippi (platine CD, vinyle, K7, effets), Manuel Zenner (électronique/BàR, clavier, effets).

Bandcamp

>
Napalm Jazz

Ça fait plus de vingt ans maintenant que Napalm Jazz répand le bruit des deux côtés de l’Atlantique. D’abord réunis pour une émission de radio hebdomadaire en direct de Québec, a_dontigny, Érick d’Orion et Philémon Girouard ont pris l’habitude d’utiliser tout ce qui leur passe sous la main (tourne-disque, saxophone, ordinateur, table de mixage bouclée, synthétiseurs) pour maximiser l’expérience de l’improvisation collective, spontanée et libératrice. Usant des étiquettes musicales avec une liberté qui ne s’encombre jamais de politesse, ils dévorent et digèrent noise pure, fantômes de death metal et traces de free-jazz… toujours à la sauce piquante.
Longue comme un hiver québécois, la liste des collaborations entreprises par ce gang des bruiteurs insatiables ne laisse aucun doute : du duo morceaux_de_machines des origines aux rencontres avec Martin Tétreault, Robin Fox, Alexandre Saint-Onge, Diane Labrosse, Romain Perrot ou Otomo Yoshihide : plus … c’est mieux !

Vidéo live

>
Lukas de Clerck

Au commencement était le souffle.
Peu après, pendant l’Antiquité, quelques Grecs ont eu la riche idée d’inventer l’aulos, instrument à vent à double anche (et double tuyau !), désormais disparu, dont les seules traces sont des dessins et des sculptures. Personne ne sait comment ça pouvait bien sonner.
Personne ? Hhhmm, Lukas de Clerck a probablement quelques idées sur la question puisque c’est sur la réinvention de cet instrument que se base une bonne part de son travail. Dépassant l’archéo-musicologie, les recherches empiriques de cet artiste inévitablement autodidacte l’ont conduit (en collaboration avec Noir Métal et Jot Fau) à la création d’une version de cet instrument millénaire, The Telescopic Aulos of Atlas. Textures bruitées, microtonalité, éternuements, sifflements ou effets psycho-acoustiques… En étendant le vocabulaire de cet instrument unique, Lukas de Clerck s’extrait de l’histoire pour évoluer entièrement dans la vibration du présent, dans une remarquable tension entre l’extra et l’ordinaire.
Sa musique a été publiée par KRAAK, blickwinkel ou Beyt Al Tapes, bientôt par Ideologic Organ ; il a performé dans des épiceries aussi recommandables que Sonic Acts, STUK, UH Fest, l’Ancienne Belgique et la Cave12, et tout bientôt pour la première fois en France, au Générateur… pour Sonic Protest !

Bandcamp

>
Oto Ninski

Oto Ninski est une musicienne expérimentale basée à Paris.
Plurielle et brute dans sa pratique de par son parcours composite, ses explorations des contrastes et des espaces qu’ils révèlent sont enracinées dans la musique bruitiste et prennent de multiples formes.
Par différentes techniques de sculpture sonore, du field recording au mur du son, elle recherche dans son travail les extrêmes vibratoires et émotionnels visant un acte à la fois performatif et narratif.

Web

>
L’Imperfectible Orchestre<br>Du Chair de Poule

Nous sommes en 110 après Sun Ra. Tout Paris est occupé par la K-Pop… Tout ? Non ! Un petit bar de village bourré d’irréductibles résiste encore et toujours à l’invasion des séquenceurs. Ce bar, c’est le Chair de Poule. Sa force ? Son imperfectible orchestre (parfois appelé Horrorchestra). Sa méthode ? Le génial dilettantisme. Un boys & girls band qui pratique l’improvisation collective comme on ne la fait plus. Décomplexée, solidaire et bourrée de flutiaux.

Vidéo live

tarifs
16€ plein tarif
14€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne

horaires
ouverture des portes 19h30 | concert à 20h00