mardi 30 janvier 2018

IRE ENSEMBLE

Créé à l’initiative des compositeurs Kasper T. Toeplitz et Franck Vigroux, Ire se propose de poser un autre regard sur la musique électronique ou plus spécifiquement sur la « pensée électronique » de la musique ; d’en questionner la notion d’interprétation « live », de l’emploi de l’électricité, du développement de l’organologie, de l’orchestration.

Au répertoire :

”Grand Bruit” de Christian Zanési
”Bestia” de Kasper T.Toeplitz et Franck Vigroux
”Eon – dans un désordre absolu” de Iancu Dumitrescu


© Grégory Robin

FRANCK VIGROUX  synthétiseurs analogiques
KASPER T. TOEPLITZ basse électrique & ordinateur
HELENE BRESCHAND  harpe & effets
PHILIPPE FOCH percussions
CHRISTOPHE RUETSCH ordinateur
ZAC CAMMOUN  spatialisation

http://ire.dautrescordes.com/

FRANCK VIGROUX
Musicien, metteur en scène Artiste protéiforme il évolue dans un univers où se croisent musique contemporaine, théâtre, danse et vidéo. Après un long parcours dans les scènes de musiques expérimentales underground puis à travers des festivals internationaux, il acquiert une certaine reconnaissance et collabore avec des musiciens majeurs tels Elliott Sharp, Mika Vainio, Reinhold Friedl, Kasper Toeplitz, Marc Ducret, Joey Baron, Bruno Chevillon, Zeena Parkins ou encore l’Ensemble Ars Nova. Il s’ouvre au début des années 2000 à la fois à de nouvelles pratiques artistiques et à l’écriture de plateau. Il réalise des «albums concepts» entre texte et musique (Lilas Triste), des films expérimentaux, collabore avec des auteurs de théâtre, des poètes sonores et des chorégraphes. Attaché à la vitalité de son écosystème il fonde également en 2001 le label DAC records sur lequel il produira de nombreux musiciens de la scène contemporaine. Ses disques sont édités par des labels nationaux (Radio France, Signature) et internationaux (Leaf, Cosmo Rhythmatic, Erototox). En 2009 il s’installe à New York à la suite de l’obtention d’une bourse Hors les murs de l’Institut Français, il y fera de nombreuses rencontres artistiques et notamment avec l’auteur et chanteur Ben Miller. C’est à cette période qu’il affine et redéfini son projet, dans une volonté de mettre en scène sa musique… En 2010 il monte ses premières productions, s’appuyant sur la compagnie D’Autres Cordes. Il collabore avec des auteurs et dramaturges tels Laurent Gaudé, Rémi Checcheto, Philippe Malone, Michel Simonot, Kenji Siratori, Ben Miller, des plasticiens de l’image tels Antoine Schmitt, Kurt d’Haeeseler, Félicie d’Estienne d’Orves. Il noue une complicité particulière avec le metteur en scène et comédien Jean-Marc Bourg avec lequel il crée Septembres de Philippe Malone, Passeport d’Antoine Cassar, et met en musique les Fleurs du mal de Baudelaire. Il cosigne le spectacle Racloir (textes de Walter Benjamin et Heiner Müller) avec le metteur en scène et musicien Alexis Forestier (Les Endimanchés), ou encore écrit une pièce pour l’ensemble Ars Nova, Broken Circles, à partir d’un texte commandé à Philippe Malone…

KASPER T. TOEPLITZ
Compositeur, bassiste électrique et musicien ayant développé son travail dans le « no man’s land » entre la composition « académique » (orchestre, ensembles, opéra) et la nouvelle musique électronique ou « noise music » ou dans les ruptures de ces catégories. A reçu plusieurs prix et distinctions : 1er prix de composition d’orchestre au festival de Besançon, 1er prix au concours « Opéra autrement/Acanthes », Villa Médicis Hors les Murs (New York), prix Leonard de Vinci (San Francisco), Villa Kujoyama (Kyoto), Ars Electronica (Linz), DAAD (Berlin). A reçu de nombreuses commandes d’Etat, de la radio ou encore de studios électroniques comme l’Ircam, GRM , GMEM, CRFMW, EMS… Il travaille aussi avec des musiciens expérimentaux ou inclassables, comme Zbigniew Karkowski, Tetsuo Furudate, Dror Feiler, Art Zoyd, Eliane Radigue, Phill Niblock, John Duncan… A longtemps dirigé l’orchestre de guitares et basses Sleaze Art, est également fondateur du label de CD RecordingsOfSleazeArt. Il a pleinement intégré l’usage de l’ordinateur au coeur même de son travail, autant comme un instrument de pensée – et de composition – que comme un instrument « live » à part entière, lui permettant selon les cas d’hybrider les instruments traditionnels ou de travailler sur le pur bruit électronique.

HÉLÈNE BRESHAND
Elle fait partie de ces musiciens capables d’évoluer à la limite de plusieurs domaines qui vont de la musique contemporaine au Jazz, de l’improvisation au théâtre musical . Membre fondatrice de l’ensemble Laborintus, elle travaille avec des compositeurs tel que Luciano Berio, Emmanuel Nunes, Yoshihisa Taira, collabore régulièrement avec le théâtre et la danse, se produit en solo, en duo avec Jean-François Pauvros ou Wilfried Wendling et anime son trio avec Sylvain Kassap et Didier Petit . Il suffit de l’entendre jouer pour se rendre compte qu’elle vit pleinement l’interprétation et l’improvisation comme deux approches complémentaires de la musique. On a pu l’entendre au fil des rencontres écrites ou improvisées, avec des musiciens tels que Sophie Agnel, Serge Bertocchi, Cécile Daroux, Michel Doneda, Michel Godard, Sylvain Kassap, Garth Knox, Thierry Madiot, Jean-Marc Montera, Annick Nozati, Zeena Parkins, Jean-François Pauvros, Didier Petit, Elliot Sharp … Elle travaille également avec le milieu de la danse (Mic Guillaumes, Anja Hempel…); Du théâtre (Jean-Claude Berutti, Isabelle Censier, Daniel Mesguich…); Et des arts plastiques ( Pierick Sorin, Lisbeth Delisles, Christian Marclay) ; performances dans les muses tels que ceux de Arles, Nantes, Paris, Strasbourg, Troyes…); le cinéma (création d’une musique sur Jeanne d’Arc de Dreyer, Le voile de Viviane Candas, rencontres avec l’association Braquage,…) Parmi ses groupes, on retrouve le Trio Hélène Breschand avec Sylvain Kassap (cor de basset) et Didier Petit (violoncelle); le duo avec Wilfried Wendling (ordinateur et images) ; et le duo avec Jean-François Pauvros (guitare électrique). Médaille d’or et prix d’excellence au Conservatoire de Paris auprès de Brigitte Sylvestre, Hélène Breschand enseigne la harpe et la classe d’improvisation au conservatoire du 6ème à Paris ; elle est régulièrement invitée à donner des workshops… Elle-même compositrice, certaines de ses partitions sont dites chez Billaudot, et elle anime une collection de partitions contemporaines le fil rouge aux éditions Misterioso (distribution Leduc). Elle est co-auteure d’un répertoire des signes contemporains : La harpe ( les signes de l’arc aux éditions Zurfluh).

CHRISTOPHE RUESTCH
Né en 1966 à Toulouse. Compositeur actif depuis une dizaine d’années. Membre d’Éole, Collectif de Musique Active (Toulouse). Sa production est orientée vers l’écriture de musiques électroacoustiques et mixtes. Il est également attiré par les projets pluridisciplinaires, ce qui l’a amené à orienter son travail vers des oeuvres multimédias (pièces de concert ou installations). Dans une même direction, il collabore régulirement dans un esprit de recherche salvateur avec le chorégraphe JP Bonomo (Compagnie Courrier de nuit, Grenoble). En 2003 et 2005, le GRM (Groupe de Recherche Musicale) lui a attribué deux commandes. Après quasiment 10 ans passés face aux haut-parleurs des studios, il est de plus en plus intéressé par le développement du travail en live, ce qui se traduit notamment par des concerts et performances axés sur le jeu en direct (Nuit Bleue / Salines Royales d’Arc et Senans). La musique de Christophe Ruetsch est jouée en France (Toulouse, Paris, Grenoble, Lyon, Annecy, Bordeaux, Perpignan, Marseille…) et à l’étranger (Kyoto, Rome, Lisbonne, Montréal, Helsinki, Santiago). Philippe Foch Philipe Foch est musicien et compositeur. Il commence par étudier la batterie puis la musique indienne, les percussions et les tablas.

ZAK CAMMOUN
Après des études en mathématiques appliquées, ingénierie informatique, puis ingénierie sonore à l’ENS Louis Lumière, il devient fort naturellement ingénieur du son, avec une appétence particulière pour les musiques d’ailleurs – tous les ailleurs – et le travail du son dans l’espace.

– – – –
Coproduction Instants Chavirés / Compagnie D’Autres Cordes / Sleaze Art
http://dautrescordes.com/
http://www.sleazeart.com/


tarifs
13€ plein tarif
11€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne
9€ abonnés Instants Chavirés | s'abonner

_Adhérer et / ou s’abonner à l’association

Vous souhaitez soutenir les activités des Instants Chavirés ?
Merci !

Pour se faire, deux solutions : adhérer et / ou s’abonner.
(statuts compatibles)

_Adhérer_
Vous pouvez adhérer à l’association Muzziques qui gère les Instants Chavirés.
La cotisation annuelle est fixée à 10 EUROS.
Une adhésion Grand Soutien, du montant de votre choix, est biensûr possible.
Vous disposez d’une voix délibérative aux décisions de L’Assemblée Générale et vous pouvez vous faire élire au Conseil d’Administration.
Le statut d’adhérent n’implique pas de tarif préférentiel pour les concerts.

 

_S’abonner_
L’abonnement vous fait bénéficier d’un tarif préférentiel pour les concerts produits par les Instants Chavirés.
Par exemple, pour un plein tarif  à 13 EUROS, vous ne réglerez que 9 EUROS, vous bénéficerez donc d’une réduction de plus de 30%.
Hors tarif unique et ticket à moins de 10 EUROS, une offre vous sera également proposée pour les concerts organisés aux Instants Chavirés, par des associations ou collectifs extérieurs.
Le montant de l’abonnement annuel est fixé à 22 EUROS.

 

Lettrages : Hélène Marian
http://www.helenemarian.com/

 

Comment faire ?
Vous pouvez adhérer ou vous abonner au guichet d’entrée des Instants Chavirés les soirs de concert ou par la poste en remplissant les bulletins ci-dessus accompagné(s) d’un chèque (à l’ordre de l’association Muzziques) et adressé(s) aux Instants Chavirés, 7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil.

Vous pouvez également adhérer en ligne en suivant ce lien :
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/adherer-aux-instants-chavires

Et / ou vous abonner via ce lien :
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/sabonner-aux-instants-chavires

N’hésitez pas à nous appeller pour toute demande et renseignement concernant notre système d’adhésion et d’abonnement.

01 42 87 25 91


horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h00