du 04 janvier au 30 juin 2011

Résidence 2011 : Yann LEGUAY

Yann LEGUAY en résidence aux Instants Chavirés
Janvier – juin 2011

Yann Leguay développe une réflexion autour du support sonore au sens large via différents moyens contemporains d’enregistrements et de diffusions. Une pratique sonore et plastique qui convoque le son, la musique, la vidéo, la performance incluant ainsi les spectateurs/visiteurs de manière très précise et sensorielle.

J’envisage le moment passé aux instants chavirés par une expérimentation formelle et conceptuelle autour du support sonore dans son sens large. Ainsi la multiplication des possibilités d’enregistrements (téléphone, caméra, lecteur mp3, portable PCM, ordinateur web cam, studio…) ouvre le champ de la captation. Afin d’utiliser le potentiel qu’offre ces nouveaux médias, il s’agira d’organiser des séances d’enregistrements expérimentales dans l’environnement urbain ou dans des conditions inhabituelles. Le résultat fera l’objet d’une installation sonore utilisant ces divers nouveaux supports comme moyen de diffusion et pour leur particularité propre. Parallèlement, désirant approfondir des recherches plastiques, je pense réaliser des détournements et glissements de formes dans un déploiement d’objets réels ou virtuels reliés entre eux pour leur capacité sonore critique, leurs limites silencieuses ou leurs significations inaudibles. Y-L

 

Cette résidence a permis un déploiement de sa pratique au travers de différents contextes :
– un travail de collaboration avec les structures partenaires qui a démarré avec l’espace Khiasma en janvier 2011 au sein de l’exposition d’Hee Won Lee.
– une proposition spécifique dans le cadre de Rien à voir, la programmation vidéo mensuelle qui précédera tous les concerts du mois de mars.
– en mai, outre un concert en compagnie d’ ERIKM et DIEB 13, une installation sonore a été présentée au sein de l’ancienne brasserie Bouchoule durant le cycle d’expositions « la formule du binôme ».
– en septembre octobre, s’est tenue l’exposition/conclusion de la résidence janvier-juin 2011

Bilan de résidence par Yann Leguay
« La résidence qui s’est tenue aux Instants Chavirés entre janvier et octobre 2011 a été la possibilité de déployer ma pratique sonore dans différentes situations. Elle a débuté par un concert-performance dans le cadre de l’exposition personnelle de Hee Won Lee à l’espace Khiasma aux Lilas en janvier, a été aussi l’occasion de concevoir un programme vidéo spécifique (en mars)  pour Rien à voir, un cycle mensuel de projections qui se tient avant les concerts au sein de la salle des Instants Chavirés.
Egalement, ma participation à un des volets du cycle de 3 expositions, « la Formule du Binôme », basé sur des duos d’artistes constitués ou proposés, a constitué une première approche de l’espace d’exposition des Instants, l’ancienne brasserie Bouchoule. En écho à ce cycle, un concert a eu lieu en compagnie d’ErikM (également présent dans la Formule du Binôme ») et de Dieb13 tout début mai 2012.
Par la suite, penser un tout premier projet d’exposition personnelle m’a permis d’inscrire ma pratique sonore dans de nouvelles dimensions : déploiement dans l’espace, mise en situation, vidéos. Une présentation des 8 installations et 2 vidéos a eu lieu dans l’ancienne brasserie Bouchoule durant le mois d’octobre. Suite à un important travail in situ, les pièces se sont intégrées au volume de l’espace de manière naturelle, le sol faisant office de fil conducteur et les haut-parleurs des porte-voix au propos ici mis en jeu. Les diverses installations se répondent de proche en proche et un minimalisme violent (combustion, abandon, dysfonction…) s’installe progressivement à contre-pied d’un certain humour sous-tendu dans chaque pièce.
Un jeu avec le réel s’opérait où le terme « installation sonore » est pris au pied de la lettre, de manière quasi primitive. L’objet « haut-parleur » se trouve ici être le reflet d’une société consumériste traversée par une obsolescence programmée. Il devient ainsi canal de diffusion, enveloppe vide, témoin bavard ou inaudible, à la fois simple volume géométrique et caisse de résonance. À travers la membrane il devient vibration, vecteur d’ondes. Le disque est le contenu, le support, le mythe et la mémoire. Deux formes alors se détachent indubitablement de l’installation : le cube comme structure architecturale, l’élévation, l’enveloppe, le volume et le cercle, la membrane du haut-parleur ou le disque.

Les 2 vidéos présentées sont chacune l’archive d’une action réalisée dans le cadre de la résidence. J’utilise la vidéo de manière ponctuelle afin de rendre compte d’une action ou d’une performance, un concert dans une voiture autour du périphérique ou encore le tir de haut-parleurs en plein ciel. L’édition d’un disque vinyle sans trou au format 45T fut la base d’une collaboration avec Jean-Luc André et Jean François Blanquet. La fabrication de cet objet dont le principal défaut technique appliqué volontairement est l’absence du trou central, se devait d’être observé et réalisé sous toutes ses formes de façon cohérente.

Cette résidence fut en définitive un moment clé dans l’élaboration de mes recherches et l’aboutissement de certaines. Elle m’a surtout permis, en plus de poursuivre mes activités de concerts et de performances, d’appréhender la notion (et l’espace) d’exposition sous une nouvelle forme, plus globale, imbriquant les différentes sources et influences, les médiums utilisés ici n’étant que les vecteurs d’une réflexion spontanée sur l’art sonore. » YL, 2012

_____________________________

Yann Leguay est né en 1981 à Gien, France
vit et travaille à Bruxelles, Belgique
et est en résidence aux Instants Chavirés pour l’année 2011.

Plus d’infos :

http://www.phonotopy.org
artkillart.org

tarifs
12€ plein tarif
10€ prévente et Montreuillois
8€ abonnés Instants Chavirés | s'abonner

_Adhérer et / ou s’abonner à l’association

Vous souhaitez soutenir les activités des Instants Chavirés ?
Merci !

Pour se faire, deux solutions : adhérer et / ou s’abonner.
(statuts compatibles)

_Adhérer_
Vous pouvez adhérer à l’association Muzziques qui gère les Instants Chavirés.
La cotisation annuelle est fixée à 10 EUROS.
Une adhésion Grand Soutien, du montant de votre choix, est biensûr possible.
Vous disposez d’une voix délibérative aux décisions de L’Assemblée Générale et vous pouvez vous faire élire au Conseil d’Administration.
Le statut d’adhérent n’implique pas de tarif préférentiel pour les concerts.

 

_S’abonner_
L’abonnement vous fait bénéficier d’un tarif préférentiel pour les concerts produits par les Instants Chavirés.
Par exemple, pour un plein tarif  à 13 EUROS, vous ne réglerez que 9 EUROS, vous bénéficerez donc d’une réduction de plus de 30%.
Hors tarif unique et ticket à moins de 10 EUROS, une offre vous sera également proposée pour les concerts organisés aux Instants Chavirés, par des associations ou collectifs extérieurs.
Le montant de l’abonnement annuel est fixé à 22 EUROS.

 

Lettrages : Hélène Marian
http://www.helenemarian.com/

 

Comment faire ?
Vous pouvez adhérer ou vous abonner au guichet d’entrée des Instants Chavirés les soirs de concert ou par la poste en remplissant les bulletins ci-dessus accompagné(s) d’un chèque (à l’ordre de l’association Muzziques) et adressé(s) aux Instants Chavirés, 7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil.

Vous pouvez également adhérer en ligne en suivant ce lien :
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/adherer-aux-instants-chavires

Et / ou vous abonner via ce lien :
https://www.yesgolive.com/instants-chavires/sabonner-aux-instants-chavires

N’hésitez pas à nous appeller pour toute demande et renseignement concernant notre système d’adhésion et d’abonnement.

01 42 87 25 91