du 10 mai au 10 juin 2022

VISITES & ATELIERS SCOLAIRES
Niveaux de détail – Jean-Baptiste Lenglet
CYNTHIA LEFEBVRE

Né à Nîmes en 1984, Jean-Baptiste Lenglet vit et travaille à Paris. Centré autour d’une déconstruction du langage cinématographique, son travail entremêle différents médiums tels que la vidéo, la peinture, la céramique, mais aussi des nouvelles technologies comme la réalité virtuelle ou la réalité augmentée.
Sa pratique s’incarne également dans des projets collectifs dont il est souvent à l’initiative. En 2010, il créé avec Anne-Charlotte Yver le collectif d’auto-édition « The Panels Of Silence ». En 2016, il co-fonde Virtual Dream Center, un centre d’art dématérialisé où chaque artiste est invité·e à travailler le médium du jeu vidéo (www.virtualdreamcenter.xyz). Enfin en 2020, il ouvre avec Jessica Boubetra l’Atelier Lumierrante, un atelier spécialisé dans l’impression 3D de céramique (www.atelier-lumierrante.com).

Pour cette exposition aux Instants Chavirés, Jean-Baptiste Lenglet fait entrer le visiteur au cœur des processus de construction d’un jeu vidéo. L’espace immersif pensé par l’artiste fait s’hybrider un ensemble de sculptures en céramique imprimée à des vidéos en modélisation 3D présentées sur écrans et par projection. Arpentant physiquement le lieu, le visiteur-joueur se trouve pris dans un jeu de réflexions et de mises en abyme des espaces de modélisations 3D. Toute l’expérience est pensée à partir de ce que dans le langage de construction de jeu vidéo, on appelle le niveau de détail : une programmation informatique utilisée pour permettre un temps de calcul moindre de l’image, où grâce à la contraction des pixels, un objet apparaît net et précis lorsqu’on s’en approche, puis flou par l’expansion des pixels lorsqu’on s’en éloigne.

A partir des processus du niveau de détail, l’installation de Jean-Baptiste Lenglet repense l’idée de travelling : celui-ci se déroule dans des contractions et expansions de la matière des pixels ainsi que dans les jeux d’échelles qu’impliquent leurs mouvements. Résonnant avec les fluctuations de la matière de l’image numérique, le parcours est articulé autour d’un autre jeu d’échelles : le passage d’une vision panoramique du département de la Seine-Saint-Denis à celle d’un espace intérieur, réalisé en collaboration avec l’écrivain Jérôme Guitton. Tout ceci en confrontant la précarité de la matière pondéreuse de la terre cuite émaillée à celle des espaces architecturaux en modélisation 3D.

L’artiste nous montre ici combien toute distinction entre réel et virtuel ne peut que rester vaine : nous vivons dans des échelles de réalités multiples, entre des cristaux de céramiques et des cristaux de pixels.

VISITES ET ATELIERS AUTOUR DE L’EXPOSITION
DU 10 MAI AU 10 JUIN 2022

Durée : 2h (10h – 12h ou 14h – 16h)
Participants : classe entière d’élémentaire du CP au CM2, ou groupe de centres de loisirs.
Tarif : 2€ / enfant (accompagnateurs : gratuit)
Lieu : INSTANTS CHAVIRES
, Ancienne brasserie Bouchoule
2 rue Emile Zola – Montreuil (M°Robespierre)
Visites seules (sans atelier) possibles gratuitement, sur réservation.

En écho à cette exposition, l’artiste Cynthia Lefebvre conçoit et propose des ateliers de pratique artistique reprenant les thèmes centraux de l’exposition. Ces ateliers permettent aux enfants de découvrir de manière ludique et pédagogique les enjeux des œuvres présentées. Chaque session inclut une visite commentée de l’exposition.
Chaque professeur-e doit choisir un atelier parmi les propositions suivantes.

#1 – POST MACHINA [COMPLET]
Du CP au CM2
Primitif / Contemporain / Mètis et Techné

Ancestral, le travail de l’argile est toujours résolument contemporain. Des technologies comme l’impression 3D ouvrent de nouvelles possibilités dans le monde de la poterie, de la sculpture et même de l’architecture. Employée par Jean-Baptiste Lenglet pour la réalisation des céramiques présentées dans l’exposition, l’impression céramique 3D est une combinaison de procédés pré-existants. Elle rappelle notamment la poterie aux colombins, technique ancestrale utilisée pour fabriquer des récipients ou formes à l’aide de longs brins (« boudins ») d’argile empilés les uns sur les autres.

Comment produire des formes proches de l’univers de Jean-Baptiste Lenglet sans utiliser la technique employée par l’artiste (impression 3D) ? Comment faire comme la machine… sans la machine ?

Opérant un voyage à rebours dans le temps, ou anticipant la fin des machines, l’atelier proposera de (re)découvrir plusieurs techniques de base de la céramique : travail à la plaque, colombins, etc. Armés de leurs seules mains, les élèves s’approcheront ainsi des formes que nous propose l’artiste dans l’exposition.

#2 – COLONNES SANS FIN
Du CE2 au CM2
Forme / Équilibre / Couleur / Motif / Empilement

Parmi les oeuvres présentées par Jean-Baptiste Lenglet figure un ensemble de colonnes. Constituées d’une série de pièces en céramique empilées les unes sur les autres, elles nous surplombent et finiront, peut-être, par transpercer le plafond de la halle Bouchoule ?
Des temples antiques aux colonnes de Buren, en passant par les « colonnes socles » de la sculpture moderne et contemporaine, le motif de la colonne est une forme qui accompagne toute l’histoire de l’art. Elle se décline cependant dans ses fonctions, tailles, formes, couleurs.

Travaillant en petits groupes de manière collective, les enfants produiront leur propre « colonne sans fin ». Répétition d’un même module ou empilement de formes personnalisées, les colonnes pourront également s’orner de couleurs et tenter in fine de trouver leur équilibre…

#3 – 93 EN 2063
Du CE1 au CM2
Cité fantôme / Urbain

À partir d’un plan du quartier de l’école accueillie, les enfants créeront une maquette en 3 dimensions de leur quartier revisité. Cette maquette reprendra les formes stylisées des bâtiments urbains mais pourra aussi intégrer des intrus dans le paysage : des bâtiments parachutés tout droit d’un autre quartier de Seine-Saint-Denis, des tours de contrôle infinies, des architectures fantômes.

Entre ville artificielle, ville idéale et cité oubliée, ils y glisseront des images de Seine-Saint-Denis réalisées par différents photographes et utilisées par Jean-Baptiste Lenglet dans son oeuvre jeu vidéo NIVEAUX DE DÉTAILS : la Seine-Saint-Denis en dix lieux et mille images (2022).

– – – –
RÉSERVATIONS
Lucas Pierrefiche
lucas@instantschavires.com
01 42 87 25 91