du 04 mai au 09 juin 2024

LAURA PORTER & OCTAVE COURTIN
Transparent artificiel


> Exposition du samedi 4 mai au dimanche 9 juin 2024
Vernissage samedi 4 mai / 15h-21H

> Ouverture du mercredi au dimanche, 15h – 19h, entrée libre
______________________

INSTANTS CHAVIRÉS / ANCIENNE BRASSERIE BOUCHOULE
2 Rue Emile Zola – Montreuil – M° Robespierre
_____________________

Laura Porter et Octave Courtin sont deux artistes que l’on connaît aux INSTANTS CHAVIRÉS, d’un côté, pour un travail sculptural et de vidéo (qu’elle réalise avec V. Lewandowski), de l’autre pour une pratique sonore et performative.
Ce qui est plus inédit peut-être, c’est cette invitation faite à eux deux de confronter leurs approches sculpturales et sonores dans l’ancienne brasserie Bouchoule, lieu d’exposition des Instants Chavirés.

Deux approches distinctes mais pas si lointaines qui conjuguent espace physique et espace sonore d’une manière bien intense tant dans la matérialité que dans la présence sonore. Proliférations plastiques, organiques agencées, superposées, entrelacées et autres Hydres résonantes : organes de cuivre et poches d’air, goutte à goutte et résonances aléatoires…
Octave et Laura ici partagent leurs systèmes et leurs métriques respectives dans un curieux sens de l’ordre où la variabilité de leurs construction peut nous rappeler les confrontations du hasard et de la contrainte que le compositeur John Cage érigera en «méthode» à partir des années 50.

Une proposition de Guillaume Constantin
pour les Instants Chavirés
____________

L’installation « Hydres » d’Octave Courtin présentée dans cette exposition est un projet initié en 2022 avec le Bon Accueil, lieu d’arts sonores basé à Rennes. Cette nouvelle version est réalisée en co-production avec les Instants Chavirés.

L’association Muzziques / Instants Chavirés bénéficie du soutien de la Ville de Montreuil, du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France.

HYDRES 2022-2024, Installation sonore (détail)

RENDEZ-VOUS DANS L’EXPOSITION

> VENDREDI 4 MAI – 15H/21H
Vernissage en présence des artistes, entrée libre.

> DIMANCHE 19 MAI – 15H/19H
Diffusion de films des artistes
Astrid de la Chapelle & Giuliana Zefferi, entrée libre

> SAMEDI 1ER JUIN – 19H
Rencontre-visites de l’exposition avec les artistes
dans le cadre de la Nuit Blanche 2024, entrée libre

> MARDI 4 JUIN – 20H30
Concert d’Octave Courtin suivi du duo Pierre Bastien & Louis Laurain

> DIMANCHE 9 JUIN – 15H/19H
Finissage de l‘exposition en présence des artistes, entrée libre

DOSSIER DE PRESSE WEB – HD
___________________


Laura Porter
Née à la Nouvelle-Orléans en 1979, vit et travaille à Paris, France.

Les installations, sculptures et vidéos de Laura Porter sont marquées par un intérêt pour les modes de production de la valeur, la genèse des matériaux ainsi que le rôle du corps dans les économies du mangeable et du jetable. Les transformations subies par les matériaux (graines, coupons, pièces de monnaie, etc.) y reviennent de manière récurrente.

Laura Porter collabore également depuis 2015 avec l’artiste Valentin Lewandowski dans la création de vidéo-installations. Ces travaux sur support vidéo reflètent des intérêts communs qui sont à la base de leur pratiques respectives de la sculpture/installation et de la performance : la narration, le rapport entre le corps et les matériaux, le mimétisme des objets, le langage.

Plus d’infos

JUDGEMENT OF CROP, 2017 (détail) exposition personnelle, Palais des Beaux-Arts, Ensba Paris
_________________________

HYDRES 2022-2024, Installation sonore (détail)

Octave Courtin
Né le 19.06.1991 à Paris
Vit et travaille à Aubervilliers.

« Octave Courtin fait résonner la matière à l’aide d’instruments de musique qu’il fabrique et performe, présentés comme autant de sculptures et d’installations. Associant des matériaux industriels à ceux de la lutherie traditionnelle, il éprouve la plasticité du son en rendant sensible la vibration de l’air qui la conditionne. Chaque instrument, activé en solo ou en collaboration (avec un musicien, un chorégraphe), implique un engagement physique particulier qui souligne la matérialité de l’effet acoustique, qu’il s’agisse d’un mur de ballons gonflables ou d’une danse pour cornemuses et sacs à gravats. Son esthétique sobre et épurée est essentiellement mise au service d’une musicalité concrète, donnée à voir et à entendre dans d’infinies nuances » Florian Gaîté

Plus d’infos

HYDRES 2022-2024 Installation sonore, L’art dans les Chapelles, Melrand (2023) photographie: A.Mole