#Résidence & concert en ligne
DAFNE VICENTE-SANDOVAL & PASCAL BATTUS

>
En résidence les 24, 25, 26 février 2021.
Le vendredi 26 février, concert  de création en direct et en ligne sur les ondes de π-NODE (en ligne et en dab+).
À 18h00 – en partenariat avec π-NODE.
https://p-node.org

Pascal Battus : surfaces rotatives (acoustiques/amplifiées)
Dafne Vicente-Sandoval : basson (acoustique/amplifié)

Pascal joue des surfaces rotatives [chaîne opératoire variable composée d’excitateurs, généralement issus des mécanismes de vieux Walkmans et constitués de petits plateaux mis en mouvement par des moteurs électriques sur lesquels viennent réagir vibrateurs et résonateurs tels que feuilles de papier, carton, plastique, métal, bois, fragments de polystyrène, gobelets, tiges et cymbales]
Dafne joue du basson déconstruit [unité instrumentale approchée de manière fragmentée – anches, bocal, petite branche, etc, vibrants d’une vie autonome]

Deux dispositifs hétérogènes qui vont tour à tour se dissocier ou se confondre dans une exploration brute du son. Leur musique évolue sur la ligne ténue entre contrôle et chaos, sur laquelle l’instrument prend parfois l’avantage sur son maître.
Ils s’amplifient ou pas, cherchant en quoi la présence ou l’absence d’électricité détermine leur geste musical. La version acoustique tend à placer l’auditeur au sein d’un espace d’écoute intimiste, alors que son versant amplifié, plus frontal, épouse la versatilité du flux électrique.

https://soundcloud.com/dafnesandoval
http://pbattus.free.fr/

#Concert en ligne
LOUIS LAURAIN
18h – p-node.org

Concert solo en direct et en ligne sur les ondes de π-NODE (en ligne et en dab+).
À 18h00 – en partenariat avec π-NODE.
https://p-node.org

Nouveau solo 100% nature, sans électronique. Parfaitement adapté à notre époque puisque l’idée est de jouer en dehors des lieux habituels de concerts, si possible dans des espaces avec des acoustiques remarquables. J’ai commencé à bosser en mai dernier en extérieur car je ne pouvais pas travailler chez moi. L’idée a fait son chemin et j’ai fait une première version aux Concerts Dispersés en Aout. Un disque est dans les tuyaux. Il sera enregistré en Juin prochain en collaboration avec Olga Kokcharova (artiste sonore russe basée à Genève) dans une montagne en Haute-Savoie. L’idée du disque est de présenter la musique et l’environnement sonore sur le même plan et de réaliser une cartographie sonore des différents espaces acoustiques de cette montagne. Le disque s’appellera le Bargy, le nom de la montagne.

Crédit photo Félix Blume @ concerts dispersés 2020

http://www.louis-laurain.com

#Résidence & concert en ligne
CANCELLLED
(AYMERIC DE TAPOL & YANN LEGUAY)
avec WILL GUTHRIE

En raison d’un dégât de toiture, nous ne pouvons accueillir de résidents aux Instants Chavirés et ce, jusqu’à nouvel ordre.
Une nouvelle fois, nous avons activé notre réseau de partenaires et la résidence de Cancellled avec Will Guthrie est déplacée au Nouveau Théâtre de Montreuil – CDN. Grand merci à eux pour cet accueil !

>
En résidence les 10, 11 & 12 février 2021.
Le vendredi 12 février, concert  de création en direct et en ligne sur les ondes de π-NODE (en ligne et en dab+).
À 18h00 – en partenariat avec π-NODE et le Nouveau Théâtre de Montreuil – CDN.
https://p-node.org

Yann Leguay  électroniques
Aymeric de Tapol  électroniques
Will Guthrie batterie, percussions

Cancellled improvise avec Will Guthrie pour tailler un cailloux sonique avec une batterie et deux séquenceurs.
La matière fondamentale qui compose cette musique est un retournement de signaux percussifs audibles et non-audibles.
Pour les instants chavirés, ils se rejoignent autour d’une improvisation travaillée les jours précédents: let s make some pandérythmiiiiiiiiiques

Aymeric de Tapol explore les signaux analogiques, les empreintes sonores, le rythme, la voix, les répètitions.
Il a collaboré avec Julie Normal, Joachim Montessuis, Zoho, Ernesto Gonzales, Le cable de Feu.
Ces production sont édités par les labels comme Tanuki, Angström, Lexi disque, Vlek, A.V.A et Tanzprocesz.

Yann Leguay
réalise un travail sur la matérialité du son et cherche à plier cette réalité sur elle-même en utilisant des moyens simples sous la forme d’objets, d’éditions, de vidéos ou lors d’installations et de performances qu’il réalise dans divers lieux et festivals internationaux.

Un enregistrement du duo est ou sera disponible via TTT :
https://www.thirdtypetapes.com/
Soundcloud
http://www.phonotopy.org/
https://aymeridetapol.bandcamp.com/

Peu sensible au concept de frontières, l’australien, Will Guthrie, a posé ses valises à Nantes en 2004. Jouant aux quatre coins du globe, il a, en une quinzaine d’années, gravé son empreinte parmi celles des plus singuliers batteurs et percussionnistes qui martèlent l’espace sonore des musiques expérimentales internationales. Avec son approche brute et pourtant érudite de l’instrument, on oublie la technique, on écoute la musique.

Habitué à tourner en solo, on le croise aussi régulièrement entourés de la crème des stakhanovistes de la free music d’aujourd’hui (Oren Ambarchi, Mark Fell, Roscoe Mitchell, Anthony Pateras, Jean-Luc Guionnet) mais sa musique dépasse tous les carcans des identités restreintes. Will Guthrie est aussi un homme qui s’est nourri de sons de partout, et il nous fait entendre ce qu’il en a digéré. Une musique aux racines apparentes mais à la modernité bien affirmée.

L’année dernière, il a créé l’ensemble gamelan Nist-Nah.

Source Murailles Music

https://www.will-guthrie.com/

CLASSE VILLE
Atelier XP
SIMON HÉNOCQ & ANTOINE VIARD

Du lundi au vendredi, aux horaires d’école, Simon Hénocq et Antoine Viard
mèneront un travail de sensibilisation à l’écoute et d’initiation à la pratique
musicale avec une classe montreuilloise.

Un espace d’expression est proposé à un groupe de participant-e-s, autour d’un dispositif original alliant découverte de la pratique instrumentale et du traitement sonore. Ce dispositif dissémine dans un espace scénique une dizaine de “postes musicaux” aux couleurs sonores variées : piano préparé, éléments percussifs (cowbell, petites cymbales, tambours, éléments de
batterie), objets du quotidien augmentés par l’informatique (culs de poule, barre de meuble ikea, bols métalliques), basse à plat munie de pédales d’effets à actionner, manche de guitare trafiqué et amplifié, clavier…

Cette approche ludique favorise un contexte d’échange et de partage au travers de notions musicales simples et laisse la plus grande liberté de contenu dans le cadre d’une pratique improvisée, intuitive et sensible, en mettant en jeu des notions de nuances, de dynamiques, de densités…
Toutes les séances sont enregistrées. Elles prennent la forme d’une œuvre remise aux participants à l’issue des ateliers.

Les journées seront articulés autour de plusieurs axes:
– Temps de pratique musicale autour du dispositif
– Ateliers d’écoute d’instruments et d’objets sonores en intérieur et en extérieur, au travers de déplacements dans des espaces verts et en zone urbaine
– Collectage de sons, field recordings via enregistreur et téléphone portable
– Manipulations créatives simples autour des collectages.

DU 8 AU 12 FÉVRIER 2021
Volume : 21h
Public : école montreuilloise
Intervenantes : Simon Hénocq, Antoine Viard – musiciens.
Lieu : Instants Chavirés – ancienne brasserie Bouchoule, 2 rue Émile Zola, Montreuil
Avec la soutien de la ville de Montreuil, dispositif « Classe Ville »


SÉANCES D’ÉCOUTES SCOLAIRES
Cinéma pour l’oreille
AUDE RABILLON

« séances d’écoutes, immersion sonore, temps calme, plaisir d’écouter »
Nouveau programme.

Ce programme n’est pas destiné à la production d’un quelconque objet, il s’agit de sauvegarder un temps perdu consacré au seul plaisir d’écouter, de s’immerger dans un monde fait de sons, expérience à vivre seul ou à plusieurs.

Comme au cinéma, les auditeurs entrent, s’installent, le noir se fait, la diffusion commence. Assis ou allongés, entourés d’enceintes, ils écouteront différentes pièces, principalement de musique électroacoustique. Le son court à droite, à gauche, revient derrière, devant, tourne et repart. L’écoute peut être active, distraite, somnolente, rêveuse, intime ou partagée.

Aude Rabillon, compositrice et intervenante expérimentée, sélectionne et accompagne les extraits par des jeux sonores : mise en mouvements, en dessins, en mots. Elle propose une entrée imaginaire et/ou narrative pour aider les auditeurs à mieux explorer les différents morceaux.

Une heure d’immersion dans un monde sonore pour passer de manière ludique vers une écoute plus active et s’initier aux musiques électroacoustiques.

8 & 9 FÉVRIER 2021
Participants : 25 élèves maximum. groupes scolaires et périscolaires. Tous niveaux possibles de la petite section au lycée, les contenus sont adaptés en fonction du public.
Durée : 1 heure
Tarif : 2,5 € par élève, sur réservation.
Lieu : Instants Chavirés – 7 rue Richard Lenoir, Montreuil

 

©david durand

INFORMATIONS / RÉSERVATIONS
Nina Garcia
nina@instantschavires.com
01 42 87 25 91

L’AILLEURS
Résidence territoriale en milieu scolaire
THOMAS TILLY

Les Instants Chavirés proposent au musicien et compositeur Thomas Tilly de mener une résidence pédagogique sur le territoire du bas-Montreuil. Plusieurs ateliers et rendez-vous artistiques seront proposés aux écoles Voltaire, Paul Bert, ainsi qu’à une troisième école du haut-Montreuil. Un grand événement viendra clôturer cette résidence en fin d’année, une exposition dans la halle des Instants Chavirés où toutes les familles et partenaires pourront se retrouver.

Thomas Tilly propose à plusieurs classes d’élémentaires une année d’ateliers, d’expérimentations, de découvertes et de pratique musicale autour des notions d’ailleurs, d’extérieur. Questionner l’autour, l’environnement et cet ailleurs est au centre de la pratique de T.Tilly, faite d’enregistrements de terrains, de captations ou diffusions sonores dans des espaces naturels, de compositions, de concerts lives et de missions scientifiques avec le CNRS. Cette proposition de thème sera une porte d’entrée à l’imaginaire des enfants et un terrain de jeux propice à la pratique musicale.
Seront proposés tout au long de l’année des concerts dans l’école et des ateliers de création artistique et de pratique musicale (fabrication d’instruments électroniques, pratique vocale en grand ensemble, enregistrements, création d’une exposition sonore collective, concerts).
Seront également proposés aux enfants différentes rencontres et sorties scolaires qui viendront alimenter la réflexion autour des thèmes proposés par Thomas Tilly.

Cette résidence mêle enjeux artistiques et pédagogiques : création collective (imaginaire, travail en groupe), développement individuel (expression, vocabulaire, capacité à débattre), développement de l’écoute (écoute active, différents paramètres des sons), exploration de son environnement (d’un point de vue sonore mais pas seulement), liens aux enseignements fondamentaux (expression, vocabulaire, physique, géographie, arts plastiques), découvertes
artistiques et culturelles, pratique artistique pour toutes et tous, liens entre établissements et entre niveaux.

« L’Ailleurs » par Thomas Tilly
« Que veut dire l’extérieur, l’ailleurs ? Où sont ses limites ? Comment se le représente t-on à une dizaine d’années ?
J’envisage, dans le cadre de cette résidence, d’aborder ces questions par le prisme du sonore, d’un environnement, réel où imaginé. Avec comme prétexte l’écoute et la pratique du microphone, engager les enfants dans une réflexion et la construction d’un «monde» de sons. La base du projet est une série d’entretiens réalisée par et avec les élèves, à travers eux. Il m’intéresse ici de les placer dans le rôle du preneur de son, mais aussi de les faire parler et interagir sur la thématique
de l’ailleurs. Les entretiens réalisés avec et par eux, serviront de base à l’intervention de plusieurs autres artistes :
ÉRIC LA CASA, artiste sonore/preneur de sons.
PIERRE SIGNOLAT, artiste sonore utilisant l’électronique.
CLAIRE BERGERAULT, improvisatrice/vocaliste.
Différents modules seront réalisés avec les différentes classes au cours de l’année, afin de construire, avec les artistes sus-cités, et en binôme avec moi, un projet d’exposition uniquement sonore. Chacun de ces modules aura pour but de créer autour de cette notion de l’ailleurs, et de l’imaginer.»

– – – –
DE JANVIER À JUIN 2021

Volume : 120 heures
Public : Écoles élémentaires Paul Bert, Voltaire.
Intervenantes : Thomas Tilly, Éric la Casa, Pierre Signolat, Claire Bergerault, Aude Rabillon.
Lieu : Instants Chavirés
Avec la soutien de la DRAC Île-de-France (SDAT)
– – – –

# Atelier enregistrement « l’ailleurs »
Enregistrement, entretiens autour de l’idée « d’ailleurs ». Eric la Casa est très engagé dans la création sonore autour des villes et du monde urbain, son travail servira de point d’ancrage fort aux entretiens avec les enfants. Ceux-ci seront à la fois en charge du déroulement des entretiens, mais aussi de l’aspect technique de l’enregistrement et des réponses apportées. Ces réponses pensées individuellement ou collectivement pourront être ancrées dans le réel ou au contraire
prétexte à tous les imaginaires. Ces élèves pourront également être amenés à transmettre le résultat aux autres classes.
Ces entretiens seront le point de départ aux autres ateliers.
Participants : 1 classe de CM1 l’école Voltaire
Volume horaire : 20 heures
Intervenants : Thomas Tilly, Eric La Casa

# Atelier voix
Partant des réponses apportées plus haut, les élèves seront invités à expérimenter la création vocale avec Claire Bergerault. Tournant autour de l’idée de l’ailleurs, elle proposera aux élèves plusieurs expériences vocales : quels sons produire, comment faire sonner sa bouche, son corps, développer son écoute ainsi que la compréhension des différents paramètres des sons (le grain, le volume, le silence, etc). Elle les invitera à développer un nouveau rapport aux sons passant aussi par les mots, les langues. Ensemble ils tenteront de construire un autre plan du bruit de fond de cet ailleurs : quels sont les bruits étranges émanant d’un monde imaginé ?
Participants : 1 classe de CE1/2 l’école Paul Bert
Volume horaire : 20 heures
Intervenants : Thomas Tilly, Claire Bergerault

# Atelier électronique
Cet atelier mené en binôme avec Pierre Signolat, musicien et luthier auto-didacte sera divisé en deux temps. La première phase sera dédiée à la fabrication de modules électroniques sonores : chaque enfant pourra contruire un petit synthétiseur qui réagit à la lumière (composants électroniques, soudure, fonctionnement de l’électronique, de l’électricité, de la diffusion du son). Les modules mis bout à bout donneront un grand dispositif électronique avec de multiples possibilités sonores. La seconde phase de l’atelier sera consacrée à la création musicale et à la réalisation d’une installation sonore autonome qui sera présentée dans l’exposition finale, aux Instants Chavirés.
Participants : 1 classe de CM1 de l’école Paul Bert
Volume horaire : 20 heures
Intervenant : Thomas Tilly, Pierre Signolat

#REPORTÉ
#Résidence & concert en ligne
JEAN-PHILIPPE GROSS & ERIKM

REPORTÉ.
En raison d’un dégât de toiture, nous ne pouvons accueillir de résidents jusqu’à nouvel ordre.

> >

En résidence les 3, 4 & 5 février 2021.
Le vendredi 29 janvier, concert du duo en direct et en ligne sur les ondes de π-NODE (en ligne et en dab+).
À 18h00 – en partenariat avec π-NODE
https://p-node.org

©-Mix-Vialet/Greff/Muslera

Jean-Philippe Gross (Lorraine, 1979).
Au croisement des musiques électroniques et instrumentales, Jean-Philippe Gross développe un rapport physique au son, jouant avec les ruptures et les phénomènes acoustiques. Il travaille pour le théâtre et la danse. Il a composé pour l’ensemble Dedalus, et pour le projet Phonoscopie de Thierry Madiot et Yannick Miossec (Sonic Protest). En concert, il collabore avec Stéphane Garin (Dénombrement), Jean-Luc Guionnet (Angle), Jérôme Noetinger, Axel Dörner, John Hegre (Black Packers), Clare Cooper (Nevers) et comme l’exprime si bien cette liste de partenaires, sa musique peut aussi bien tenir de la dentelle sonore que du dérapage de char d’assaut sur terrain humide. Jamais enfermé dans quelque systématisme que ce soit, Jean-Philippe Gross se permet les extrêmes pour profiter d’un large champ des possibles et accorde une attention toute particulière au timbre, au grain et à la qualité du son, même rugueux.

https://jeanphilippegross.com/infos/
https://eich57.bandcamp.com/

ErikM (Alsace, 1970).
Est un musicien improvisateur, compositeur et plasticien français.
Depuis son expérience première dans les arts plastiques et visuelles, il prend le risque d’échapper à toute tentative de catégorisation hâtive. Très vite considéré comme un virtuose des dispositifs électroniques et des arts sonores (1994), ErikM traverse les mondes-systèmes dits « indépendants », « institutionnels » et les territoires (France – International). Il développe une approche ouvertement prospective du médium technologique. Il conçoit des oeuvres acousmatiques ou compose des musiques mixtes pour des ensembles instrumentaux (Ensemble Inter contemporain, Laborintus, Phoenix Basel, Les Percussions de Strasbourg, Dedalus… Il a collaboré (avec Luc Ferrari, Jean-Luc Nancy, Christian Marclay, Thurston Moore, Bernard Stiegler, Mathilde Monnier, FM Einheit, Roger Turner…), des œuvres transversales qui constituent une vision kaléidoscopique singulière et mettent en tension l’intime et le politique, le populaire et le savant.  »

www.erikm.com
https://erikm.bandcamp.com

#Résidence & concert en ligne
JULIEN DESPREZ

En raison d’un dégât de toiture, nous ne pouvons accueillir de résidents aux Instants Chavirés et ce, jusqu’à nouvel ordre.
Une nouvelle fois, nous avons activé notre réseau de partenaires et la résidence de Julien Desprez est déplacée au Théâtre Municipal Berthelot à Montreuil. Grand merci à eux pour cet accueil !

>
En résidence les 3, 4 & 5 février 2021.

Le vendredi 5 février, concert solo en direct et en ligne sur les ondes de π-NODE (en ligne et en dab+).
À 18h00 – en partenariat avec π-NODE et le Théâtre Berthelot – Jean Guerrin
https://p-node.org

© Sylvain Gripoix

Quand on l’entend seulement sans le voir, il n’est pas évident d’affirmer que Julien Desprez pratique la guitare électrique. Il détourne l’instrument-roi du rock’n roll avec une spontanéité salutaire grâce à toute une batterie de modifications internes ou externes.

Julien joue avec ses micros, sculpte le son grâce à de l’électronique greffé à ses pieds et ses mains font des claquettes sur les cordes.

Son jeu, devenu une danse, et son corps évoque parfois les gestes d’un magicien qui aurait marabouté un dresseur de fauves: sa transe est aussi contagieuse que sa musique est cathartique.

#Dynamique. #Tension. #Fragilité. #Animalité. #Douceur. #Immanence et contingence.

https://www.juliendesprez.com/

#Résidence & concert en ligne
JAZZOUX
(SOMATICAE & TERRINE)

En résidence les 20, 21 & 22 janvier 2021.
En fin de résidence, le vendredi 22 janvier, le duo donnera son concert de création, en direct et en ligne sur les ondes de π-NODE (en ligne et en dab+).
À 18h00 – en partenariat avec π-NODE
https://p-node.org

Claire Gapenne est une artiste musicienne qui performe dans Terrine et dans le duo Me Donner. Passionnée des arts, elle se produit dans la scène expérimentale depuis 2012 notamment dans le groupe rock industriel Headwar avec qui elle découvre d’autres façon d’aborder la musique. Au sein de l’Accueil Froid, elle développe de nouveaux projets et organise de nombreux concerts programmés.

A partir de 2013 elle monte son projet solo Terrine avec lequel elle tourne et développe une musique spontanée et immédiate. Entre no-wave, no-techno et musique improvisée, c’est à partir de 2014 qu’elle forme avec Romain Simon, Me Donner.

Aujourd’hui chez de nombreux labels comme No Lagos, Tanzprocesz, Bruit Direct, Third Type Tape… Terrine prône une musique libre et sans étiquette.

Elle performe aussi depuis 2016 avec la compagnie de théâtre dansé Sociétés Accidentelles à Amiens.

http://dubruitetdescoups.blogspot.com/
https://terrine.bandcamp.com/

Sous son pseudo Somaticae, Amédée De Murcia explore des excursions rythmiques emplies de cassures et prises dans un frémissant bain de saturations et de larsens.
Auteurs de nombreux enregistrements flirtant avec de la techno aventureuse et une approche résolument bruitiste, Somaticae joue généralement au milieu des gens pour des sets aux constructions percutantes, voire abrasives.
Somaticae est également impliqué dans un duo de Bass Musique avec C_C (OD Bongo choisi en 2019 dans la plateforme SHAPE), un duo de pop exotique (Balladur), une performance et installation audio-visuelle utilisant des télés (Couleur TV), des ballades urbaines d’écoute (D.A.B) ainsi qu’un projet de noise impliquant une Peugeot 205 (Sacré Numéro).

https://amedeedemurcia.hotglue.me/somaticae

DARFOUR

« Darfour ressurgit à Melbourne. Sisi.
Live video enregistré par Benjamin Pagier, aux Instants Chavirés le 8 janvier 2021, filmé par Thomas Chaudet et projeté au Tote à Melbourne le 12 janvier, pour les 23 ans du Make It Up Club. Shit core quintet avec Nina Garcia en guest.
C’est aussi et surtout une manière de saluer tendrement notre ami Sean Baxter, disparu trop tôt l’année dernière et qui aurait eu 51 ans ce jour.
BRUTAL LOVE TO YOU SEAN
Thank you Annalee »

Avec Philémon Girouard, JF Pichard, Nina Garcia, Benjamin Pagier & Speet Silex

https://www.facebook.com/darffour