BIG | BRAVE
MY DISCO
TU BRÜLES MON ESPRIT

Arrache-toi un oeil! présente

>
ouverture des portes à 20h00

Début des concerts 20h30 précises
10 euros plein tarif sur place
8 euros, préventes en ligne :
https://www.yesgolive.com/arrache-toi-un-oeil/

>
BIG | BRAVE

(Canada)
Le trio montréalais BIG | BRAVE existe depuis 2012, a sorti 3 albums sur le label Southern Lord Recordings (Sunno))), Earth, Unsane, Wolves In The thrones Room…) et se compose de deux guitaristes (dont une chanteuse) et d’une batteuse. BIG | BRAVE se situe à la marge du rock minimaliste, de la noise et de la drone. En fait, le groupe fait tout pour n’appartenir à aucune classification musicale, en utilisant des médiums caractéristiques au groupe de rock comme la voix, les guitares, la batterie, le feedback…. mais en explorant leurs limites pour déconstruire l’archetype traditionnel de la forme et la structure d’un morceau.
Leurs sons bercent et alternent entre des passages de pollution sonore rythmique et de révérence vocale, utilisant des juxtapositions considérées de force et de retenue pour déformer les sens, en laissant une place de choix au silence, leur ami de longue date.

drone / noise / dark rock
http://www.bigbrave.ca/
https://bigbrave.bandcamp.com/

>
MY DISCO

(Australie)
Autre trio, mais cette fois-ci de Melbourne, My Disco a toujours utilisé l’espace comme instrument. L’espace entre les notes, entre les instruments et même entre les disques. Leur dernier disque a été enregistré en 2018 avec Boris Wilsdorf au studio du groupe Einstürzende Neubauten à Berlin. Leur minimalisme cru et sombre est l’une des plus originale et saissisante expérience en matière de musique psychédélique du moment.

experimental / minimal / kraut / industrial
http://mydisco.com.au/
https://mydisco.bandcamp.com

>
TU BRÜLES MON ESPRIT

(Angers, Le Mans)
Skinhead sous LSD dans un karaoké
Orchestre de musique rock et psychédélique
Digestion de variété francophone
DIY non-profit !!!

http://tbme.ouvaton.org
https://tubrulesmonesprit.bandcamp.com/

>

www.arrachetoiunoeil.com
Rejoindre l’event FB

SIMON WHETHAM
ESTELLE SCHORPP

La Fabrique Agitée présente

>
Ouverture 20h30.
Concert à partir de 21h00.
10€ prévente via ce lien
12€ plein tarif, uniquement sur place
10€ adhérent.es de l’association La Fabrique Agitée, uniquement sur place, réservation par email : lafabrikagitee@gmail.com

>
SIMON WHETHAM


Depuis 2005, Simon Whetham utilise des sons environnementaux, qu’il travaille à l’aide de techniques variées afin de révéler des phénomènes sonores souvent imperceptibles ou dissimulés. Lors de ses performances et installations, le lieu et les objets qui s’y trouvent deviennent des instruments dont il joue. Ses recherches artistiques l’ont amené à travailler de plus en plus sur des projets multidisciplinaires, donnant à son travail un aspect plus visuel et tangible. Il explore actuellement différentes manières de conserver des traces physiques du son.

Il collabore régulièrement avec des danseurs, performers, peintres et vidéastes, ainsi que des musiciens et artistes sonores, parmi lesquels Tarab, Scanner, Derek Piotr, Iris Garrelfs, Alan Courtis, Kate Carr, Rhodri Davies… Il a publié de nombreux enregistrements sur des labels comme Entr’acte, Gruenrekorder, Mystery Sea, Impulsive Habitat, Unfathomless, Dragon’s Eye Recordings, Line, Crónica, Helen Scarsdale Agency, Flaming Pines, Glistening Examples…

Simon Whetham a présenté son travail dans de nombreux pays d’Europe, d’Amérique du Sud et d’Asie, dans le cadre de performances et d’installations, mais aussi d’ateliers autour de la pratique du field recording et de l’écoute active. Depuis 2013, certains de ses ateliers s’adressant plus particulièrement aux enfants et aux adolescents ont eu lieu en Colombie, en Norvège, en Australie, ou encore à Munich auprès de mineurs non accompagnés vivant dans un centre d’accueil pour réfugiés.

https://www.simonwhetham.co.uk

>
ESTELLE SCHORPP

Estelle Schorpp est une artiste sonore et compositrice française basée à Montréal.

Après avoir obtenu son diplôme national d’arts plastiques aux Beaux-Arts de Paris, elle poursuit son parcours en intégrant une maîtrise en composition et création sonore sous la direction de Nicolas Bernier.

Son travail hétéroclite touche à la fois à l’installation sonore, à la composition électroacoustique, à l’écrit et plus récemment à la performance. S’y rencontrent field recording, sons concrets, sons de synthèse, sons électroniques low-fi, instruments acoustiques, qui subtilement construisent des espaces hybrides où se mêlent le réel et l’artificiel, le naturalisme et le fantastique, l’humain et le non-humain.

Récemment, elle travaille sur une installation sonore auto-interactive Écosystème(s), qui s’inspire des techniques de communication et de l’organisation territoriale des insectes orthoptères. L’environnement s’écoute et tente de se réguler, mais parfois dégénère.

Elle a participé à plusieurs expositions collectives à Paris et Helsinki. Sa musique a été jouée et diffusée internationalement dans le cadre de festivals comme Exhibitronic et MuTeFest.

>
Rejoignez la page FB de La Fabrique Agitée

Quasi#2019.4
MONTREUIL QUASI NO
STAN GRIMBERT & LASSON
UNDRESS
AUTOCASTRATION

Quasi / Saison 2 / ep 4
Parceque QUASI tout et QUASI mensuel.
QUASI (AKA Q since 2009) est un moment à part et convivial au sein de la programmation des Instants Chavirés. Toujours centré sur la scène expérimentale locale, celle qui a le droit de déraper et de mordre sur les marges, on y découvre, en vrac et empilés, rencontres et formations inédites, tentatives électriques, noise, improv, free, in progress, électroniques… Tout peut quasiment arriver.. ou pas.

RESTAURATION LÉGÈRE SUR PLACE

Ouverture à 20h00 / premier concert à 20h30 précises
ENTRÉE LIBRE

Rejoignez la page QUASI sur FB

>
MONTREUIL QUASI NO

Formation forcément locale, en tournée permanente, devinez où ? à Montreuil.
Créé lors des rendez-vous Quasi aux Instants Chavirés, le Montreuil Quasi No traverse à tâtons quelques contrées désolées tout en affichant un optimisme sans faille !
Synthé modulaire, Korg, cassettes, violon amplifié et autres.

Son & image fixe
https://www.facebook.com/MontreuilQuasiNo/

>
AUTOCASTRATION

bruits convexes ~ animaux nexus ~ morsures sonores

https://autocastration.bandcamp.com/releases

>
UNDRESS

Guitare solo
Pour sa 3e participation aux soirées Quasi et en pleine transition énergétique, UNDRESS va surement proposer une musique plus bruitiste que d’habitude, mais toujours improvisée.

vidéo
Soundcloud
FB

>
STAN GRIMBERT & LASSON


Stan Grimbert : Vibraphone et FX
Lasson : Sampler, Tapes, Hydrophone, EMF mic, Electro-acoustique & Electronique.

Live set éthéré et bruitiste.

https://www.le-label-dans-la-foret.com/artist/stan-grimbert/
https://lasson.bandcamp.com

VISITES – ATELIERS SCOLAIRES
expositions J.Poret & J.Clauss
menés par JÉRÔME PORET

JULIEN CLAUSS – « GROUND NOISE »
JÉRÔME PORET – « LA TEINTURIÈRE DE LA LUNE »

Au printemps 2019, nous accueillons deux projets littéralement dédiés à l’ancienne brasserie Bouchoule, l’espace d’exposition des Instants Chavirés. Un jeu de temporalités différentes se jouera entre les deux expositions personnelles qui fonctionnent selon les révolutions des têtes de lecture du dispositif sonore de Julien Clauss d’un côté et l’activité de fermentation d’une cuve de houblon, un brassin, placée in situ par Jérôme Poret de l’autre.

À l’instar d’une chambre d’écho, les deux expositions vont augurer des points de jonction et de disjonction, chaque cycle d’activité conditionnant l’expérience des visiteurs.
Au programme : amplitude sonore déployée de l’usure du sol et mystère de l’alchimie de la fermentation passé à la loupe !

En écho à cette double exposition, Jérôme Poret conçoit et propose un atelier de pratique artistique reprenant les thèmes centraux des deux installations. Cet atelier permet aux enfants de découvrir de manière ludique et pédagogique les enjeux des oeuvres présentées, chaque session inclut une visite commentée de l’exposition.

INFOS PRATIQUES :
Durée : 2h (10h – 12h ou 14h – 16h)
Participants : classes entières d’élémentaire, ou groupes de centres de loisirs.
Tarif : 2€ / enfant (accompagnateurs : gratuit)
Lieu : INSTANTS CHAVIRES, Ancienne brasserie Bouchoule
2 rue Emile Zola – Montreuil (M°Robespierre)

 

Jérôme Poret propose aux élèves une série de courts ateliers entre expériences scientifiques et création plastique. Les enfants pourront expérimenter eux mêmes certains processus créatifs, physiques ou chimiques de l’énergie présente dans l’exposition de manière visible ou invisible.

Détails des ateliers:
#1 FERMENTATION : l’énergie transforme la matière.
Dans « la teinturière de la lune » une cuve de houblon, un brassin, est installée dans l’espace d’exposition, la bière se fabrique en début d’exposition redonnant au lieu son statut originnel de brasserie. La bière ensuite est mise en bouteille dans lequel le fermant travaille. Ici l’artiste s’intéresse surtout au processus biochimique de fermentation qui agit dans l’obscurité de la cuve dont il tente de restituer les mouvements et transformations imperceptibles à l’aide d’une caméra.
Lors de cet atelier les enfants sont invités à faire fermenter une matière et à observer sa transformation progressive à partir de la levure comme un processus énergétique. Les levures sont des champignons microscopiques unicellulaires qui entrent dans la fabrication de nombreux aliments comme la bière, le pain, etc…

#2 CYANOTYPE : l’énergie lumineuse comme révélateur.
Les élèves reprendront le principe des photogrammes de Jérôme Poret et pourront produire des images photographiques en direct grace à une solution pour cyanotype et une exposition à la lumière. Il s’agira de découvrir le principe même de la photographie, le rôle de la lumière et sa fonction révélatrice, celui de l’impression en négatif.

#3 ÉCOUTER LA MATIÈRE : l’énergie sonore et l’air.
Cette expérience favorisera une entrée ludique dans l’installation sonore de Julien Clauss qui propose une mise en sons des micro-reliefs du sol de la brasserie bouchoule.
L’enjeu est de découvrir les caractéristiques physiques du son et de sa propagation via la pratique. Comment passe-t-il de l’objet qui le produit à nos oreilles ?
Est-ce qu’il voyage seulement dans l’air ou peut-il aussi voyager dans l’eau ou au travers d’un objet solide ?

– – – –
CONTACT / RÉSERVATIONS :
Nina GARCIA
nina@instantschavires.com

DAMIEN SCHULTZ
KABBALE BUKKAKE
NEIGE MORTE

chanson_française_dégénérée_présente_à_les_instants_chavirés
Une soirée manifestment autour de la poésie.
>
Ouverture 20h00
Premier concert à 20h30
10 euros tarif unique sur place

>
DAMIEN SCHULTZ

Free voice

« La poésie sonore c’est le passé, d’ailleurs Bernard Heidsieck est mort. Damien Schultz est vivant, Damien Schultz est l’avenir du passé. »

« Son art ? Les mots. Il les clame, les répète, les superpose, les crie et les vit. Absurde, épileptique mais toujours musical Damien Schultz fait résonner ses mots partout en France et en Europe depuis maintenant une quinzaine d’années. »

« Just him with a microphone and his lyric sheets turning into some trancelike speech-monster pacing an incredible speed with his mouth. No effects, no sampling », a dit de lui Sudden Infant.

Damien Schultz vient de sortir son premier album solo studio chez Trace :
https://tracelabel.bandcamp.com/

>
KABBALE BUKKAKE

Freecore

« Gaël Angelis est ingénieur du son, bidouilleur de machines et de dispositifs, batteur solo ou au sein de diverses formations plus ou moins éphémères & plus ou moins portées sur le bruit dont Kill et Carbon Sink. Le label Entrefer poursuit, avec Magali Sanheira, ces rapprochements entre musique expérimentale et art contemporain : https://entrefer.bandcamp.com »

« Joachim Montessuis écoute et joue toutes sortes de bruits. Ses performances sont comme des poèmes-codes où l’amplification, le cri, la lecture et la transe ont toute leur place. Collaborations nombreuses (Phill Niblock, Charlemagne Palestine, Julien Ottavi), et éditions inespérées sur son label Erratum (www.erratum.org). Dernièrement : duo avec Julien Ottavi, solo de drone médiéval ; à venir : Unglee Izi, Gaël Segalen. »

« Gaël Angelis + Joachim Montessuis = Kabbale Bukkake. Ce sera leur 4e concert. »

vidéo

>
NEIGE MORTE

Free Black

« Tabassage systématique, psalmodie inintelligible, ralentissement soudain, double pédale, riffs biscornus et basse marteau-piqueur. Et cette voix grasse, hurlée. »

« Bâtard de noir métal cru et sale, de noise et d’expé, qui flirtent avec drone et crust. On oublie les déguisements en corpse et la déco tête de mort, on pense au permafrost, à la noirceur, au désordre sans retenue. »

https://neigemorte.bandcamp.com/
http://www.neigemorte.org/

ERIKM & ANTHONY PATERAS
DIEB13 & BURKHARD STANGL
+ « In Trout We Dust » (projection)

Ouverture 20h00
Projection du documentaire « In Trout We Dust » (34 min) à 20h30
Concerts à 21h20.

>
ERIKM & ANTHONY PATERAS

© Isabel Rojo

Anthony Pateras synthétiseurs & échantillonneurs
Erikm CD-J & électroniques

Les compositeurs eRikm et Anthony Pateras se retrouvent en octobre 2017 pour une nouvelle collaboration. De cette rencontre, jaillit une musique électronique complexe où les espaces psychoacoustiques sont constitués de phonographies et de sons synthétiques. Cette coagulation crée une musique concrète libre s’inscrivant dans le présent.
Ce concert entre dans le cadre d’une tournée internationale pour la sortie de leurs premier LP Albédo dans la nouvelle collection du Label Vand’Oeuvre CCAM Editions, 7 mai 2019.

eRikm (Marseille), actif depuis 1992, « Retors des arts sonores », développe une approche ouvertement prospective du médium technologique. Il conçoit, seul ou en collaboration (avec Luc Ferrari, Christian Marclay, Les percussions de Strasbourg, Thurston Moore, FM Einheit…), des œuvres transversales qui élaborent une vision kaléidoscopique singulière et mettent en tension l’intime et le politique, le populaire et le savant.
www.erikm.com

Anthony Pateras (Melbourne/Berlin), actif depuis 1999, compose pour ensemble instrumental et explore l’électronique à travers différents médiums. Actuellement, 
il travaille au sein trio North of North avec Scott Tinkler et Erkki Veltheim, Tetema avec Mike Patton, et sur piano solo. Il dirige le label Immediata.
http://anthonypateras.com

>
DIEB13 & BURKHARD STANGL

« eh »
Burkhard Stangl
guitare & électroniques
dieb13 tourne-disque, grammophone, électroniques

Burkhard Stangl et dieb13 travaillent ensemble depuis pas mal de temps.
Parfois, ils oublient de rendre public leur musique, si bien qu’ils n’ont rien sorti depuis 17 ans et leur précédent disque « eh ».
D’une pierre deux coups, Burkhard Stangl et dieb13 enregistreront le week-end du 11 mai aux Instants Chavirés la matière de leur prochain album avant d’y donner un concert biensûr, ce soir, le 14 mai !

Le guitariste et compositeur Burkhard Stangl travaille dans les domaines de l’improvisation, de l’électronica et du classique contemporain. Il vit à Vienne en Autriche.

Il a notamment joué, enregistré et collaboré avec des musiciens / groupes / compositeurs / artistes tels que Anestis Logothetis, Franz Koglmann, Radu Malfatti, Gunter Schneider, John Butcher, Franz Hautzinger, Taku Sugimoto, Taku Unami, Olga Neuwirth, Polwechsel, Gene Coleman, Kevin Drumm, dieb13, Billy Roisz, Martin Siewert, Boris Hauf, Gustav Deutsch, Oswald Egger, Uchihashi Kazuhisa, Katharina Klement, Christof Kurzmann, Kai Fagaschinski, Anna Zaradny, Robert Piotrowicz, Patrick K.-H., Klangforum Wien, efz. Christian Fennesz, Barbara Romen, Steve Bates, Katharina Ernst, Juan José Rivas, Fernando Vigueras, Mario de Vega, Attila Faravelli et, enfin, avec  Angélica Castelló.

dieb13 est platiniste et cinéaste. Il crée des paysages sonores qui trouvent leurs sources dans la matière du disque autant que dans les musiques qui y sont gravées. Originaire de Vienne, il en est un des principaux animateurs des scènes improvisées et électroniques. Se produisant également sous les noms de Takeshi Fumimoto ou Dieter Kovacic, il a joué et enregistré avec, entre autres, G. Müller, W. Dafeldecker, Pure, K. Drumm, eRikm…

https://stangl.klingt.org/
https://dieb13.klingt.org/

>
« In Trout We Dust »
(projection documentaire – avant-première)
2019 – 34min, FullHD
Réalisation : Dieter Kovačič

On parlait d’une pierre deux coups, on peut dire trois coups puisque Dieter Kovačič qui n’est autre que dieb13 projette également ce soir son documentaire « In Trout We Dust ».
Le film explore l’univers musical du duo de clarinettistes The International Nothing, de la création à la sortie de leur album « In Doubt We Trust ».
Dieter a également suivi le duo en tournée avec un passage par les Instants Chavirés l’an dernier.
Le documentaire pose la question du pourquoi et comment Kai Fagaschinski
et Michael Thieke travaillent sur leur son distinctif depuis plus de 20 ans.
On y évoque aussi la place de cette musique si singulière dans le contexte social et esthétique…
Sans oublier, les routes françaises, les toits de Berlin et les casseroles suisses, précise le réalisateur.

Langues : allemand et anglais.
Sous titres en anglais.

https://introutwedust.klingt.org

SAMARA LUBELSKI & BILL NACE
MICHIYO YAGI & TONY BUCK

>
SAMARA LUBELSKI & BILL NACE

Très éloignés du drone lustré et velouté, Samara Lubelski (violon amplifié) et Bill Nace (guitariste de Body/Head) s’engouffrent dans les artères sinueuses d’un déploiement électrique plutôt abrasif.
Il se passe mille choses à l’abri de la lumière, les scintillements et les mouvements sonores y sont plus denses et inquiétants !

Samara Lubelski évolue dans les soubassements de l’avant-garde new-yorkaise depuis la fin des années 90. Autrice d’une dizaine d’albums solo, elle joue par ailleurs avec Marcia Bassett, le collectif allemand Metabolismus et a été membre de Chelsea Light Moving, le groupe de Thurston Moore.
Originaire du Massachusetts, Bill Nace a du collaboré avec la quasi totalité des artistes expérimentaux que compte cet État et bien au delà. Pour preuve : Michael Morley, Mats Gustafsson, Joe McPhee, Chris Corsano, Jooklo Duo, Chris Cooper, John Truscinski, Greg Kelley, Jake Meginsky, Jessica Rylan, Paul Flaherty, Wally Shoup…
La partie emergée de son travail est son duo avec Kim Gordon : Body/Head.
Il dirige Open Mouth, un label aux tirages limités, qui documente ses collaborations et celles de musiciens précédemment cités.

http://openmouthrecords.blogspot.com/
http://www.samaralubelski.com
https://samaralubelski.bandcamp.com

>
MICHIYO YAGI & TONY BUCK

Créé à l’édition 2018 du Festival Météo à Mulhouse, la beauté hypnotique de ce nouveau duo a résonné jusqu’ici.

On connaît Tony Buck (batterie, percussions) pour ses nombreux projets d’improvisation (récemment avec Magda Mayas, Dave Brown) et, dans des sphères plus larges, comme batteur des inclassables The Necks.
Parallèlement, on le retrouvait dans les années 90, derrière les fûts des excellents Kletka Red.
C’est la première fois que la japonaise Michiyo Yagi se produit aux Instants Chavirés.
Michiyo Yagi est une virtuose des pratiques transversales de la harpe japonaise traditionnelle, plus connue sous le nom de koto.
Plus précisément, elle joue de deux kotos : l’un à 21 cordes électriques, l’autre à 17 cordes basses.
L’ouverture de sa pratique l’amène à jouer aussi bien dans des contextes de musique contemporaine, d’improvisation libre, de jazz d’avant-garde ou de rock progressif.
Son premier disque solo a été produit par John Zorn sur son label Tzadik en 1999.
Depuis, elle a collaboré avec une multitude incroyable de musiciens, toutes générations et origines confondues : Peter Brötzmann, Paal Nilssen-Love, Elliott Sharp, Ingebrigt Håker Flaten, Joe McPhee, Akira Sakata, Lasse Marhaug, et Nils Petter Molvær, Chris Corsano, Mette Rasmussen, Jon Irabagon, Giovanni Di Domenico…

Nouveau duo donc, et on peut s’attendre à une musique épurée, précise, toujours en dehors des conventions ; une musique improvisée à la narration très forte.

www.tony-buck.com
www.thenecks.com
www.michiyoyagi.com

>
Un concert présenté en partenariat avec le Festival Musique Action (Vandœuvre-lès-Nancy) et avec le soutien de l’ONDA.

WE USE COOKIES & AL’L

En résidence les 22, 23  & 24 mai 2019

Du bruitisme anarchique aux pulsations electro-noise, un set ou ruptures de forme et textures instables donnent corps à une réalité sonore rugueuse et radicale.
En duo avec l’artiste visuel Romain Allard.

Simon Henocq électronique
Romain Al’l  vidéo performance

http://www.collectifcoax.com/artist/we-use-cookies

En collaboration avec Coax.

FANTASIA NEL DESSERT

En résidence les 2, 3 et 4 avril

Dans son ouvrage De l’interprétation, Aristote a utilisé l’idée d’un fabuleux hircocerf pour exprimer le concept philosophique de quelque chose de connaissable, même s’il n’existe pas vraiment.
Fantasia Nel Dessert c’est un animal moitié bouc moitié cerf.

Simon Henocq électronique
Luca Ventimiglia électronique

http://www.collectifcoax.com/artist/fantasia-nel-dessert

En collaboration avec Coax.

COULOIR GANG
DESCENDEUR
YELLOW MAGIC HARPSICHORD

Dokidoki présente
KASTEEL BORDEEL
DOKIDOKI PARTY

>
COULOIR GANG

(Paris-Morvan – techno rurale)
Kasteel Bordeel Release Party!
techno rurale

Couloir Gang réunit Ravi Shardja et Jean-Marcel Busson dans un corridor façon Alphaville, où chaque porte s’ouvre sur une nouvelle piste musicale, electro, new-wave, punk, DIY… Autant de chemins perpendiculaires à l’esprit de sérieux, pièces à danser incantatoires, poupées russes contorsionnées hantant leur nouveau château, meublé de vieux synthés, d’une basse, de bandes magnétiques et boites à rythmes artisanales.

« Formé de mille plateaux harmoniques, strates soniques et variations noise, ce château-bordel se nourrit à la new-wave d’Alan Vega ou de Ian Curtis (« Slavish Temper »), aux gialli horrifiques (« Château porno ») comme aux trompettes free (« Everything you say is true), aux machines de Cabaret Voltaire (« 7699 travailleurs »), aux masques freaks des Residents (« Mutazione Zombi »)… Et si la base, essentiellement rythmique, est une solide fondation à ce palais des glaces déformantes, on y entend aussi les architectes fourbir leurs outils (modifier les textures des boites à rythmes), tracer des plans (sur la lente litanie « Everything you say is true »), graver des histoires d’amour sur la pierre (« She’s in she’s out »), ou rédiger des manifestes pour un urbanisme nouveau (« 7699 travailleurs », mariant le ton martial du discours politique, en russe, et l’évocation des enfers mythologiques). Si « Kasteel Bordeel » est une demeure du chaos, chaque chose y a bien une place choisie. »
(Wilfried Paris)

https://dokidoki.bandcamp.com

>
DESCENDEUR

(image crédit: alter info)

(Rennes – electro indus)

Descendeur est le projet solo d’Arno Bruil, connu pour la puissance de ses performances live et ses participations, entre autres, aux projets de France Sauvage et de Femme.
Brute et incisive, sa musique frappe, voire cingle par sa violence clinique et des transitions à la hache.
Son usage cinglant de la voix, plus souvent rencontré dans la Pop ou la Front wave, le rapproche de la famille des aboyeurs façon Jason Williamson.
Ses textes sont de Jeffrey Dahmer, Albert DeSalvo, Aileen Wuornos et David Berkowitz.
Son 1er album « Shoker Necklace » vient de sortir sur le label Warm.
(image crédit: alter info)

https://descendeur.bandcamp.com

>
YELLOW MAGIC HARPSICHORD

(Bordeaux – synthpop japonaise pour clavecin)

Yellow Magic Harpsichord est le nouveau projet solo de Antoine Souchav’ (Scarlatti Goes Electro) : il s’agit de transcriptions du trio électro japonais Yellow Magic Orchestra, groupe mythique de synthpop japonais, originaire de Tokyo.
Les membres principaux de YMO sont Ryuichi Sakamoto (claviers), Haruomi Hosono (basse), et Yukihiro Takahashi (batterie). Le groupe excelle à composer de touchantes lignes mélodiques et harmoniques, empreintes de tradition japonaise, cachées sous les couches de synthétiseurs et de montages électroniques.
Antoine Souchav’ révèle cette dimension souvent inaperçue du trio, en convoquant le clavecin, instrument situé le plus à la diagonale opposée possible de l’univers du trio électronique japonais. Diagonale temporelle et géographique qui nous touche tout droit, à la fois par son incongruité et sa naturelle évidence.

https://soundcloud.com/antoine-souchav
vidéo