LÊ QUAN NINH
Ancienne Brasserie Bouchoule
17h00 – Entrée libre

Dans le cadre de Poisson cathédrale, exposition de Arnaud Vasseux.
À  17h00 – entrée libre – jauge limitée.
réservation conseillée : nina@instantschavires.com / 01 42 87 25 91

Ancienne Brasserie Bouchoule
2 rue Emile Zola, 93100 Montreuil.

© Christine Pagier

De formation classique, le percussionniste Lê Quan Ninh mène depuis le début des années 80 une activité musicale partagée entre interprétation de la musique contemporaine et improvisation libre.

Il fut un des membres fondateurs du Quatuor Hêlios, ensemble de percussion de 1986 à  2012 (créations de Jean-Pierre Drouet, George Lewis, Kaija Saariaho, Jean-Christophe Feldhandler, Daniel Koskowitz, Vinko Globokar, Giorgio Battistelli, Chrichan Larson, Georges Aperghis, etc.)

Avec la violoncelliste Martine Altenburger, il fonde en 2006 l’ensemble]h[iatus, un ensemble de musique contemporaine dont ses membres sont à la fois interprètes et improvisateurs (créations de Vinko Globokar, Peter Jakober, Steffen Krebber, Jennifer Walshe, Anthony Pateras, etc.)

Il est l’un des conseillers artistiques de l’Association Ryoanji et du festival Le Bruit de la Musique qui développent – en Limousin principalement mais aussi bien au-delà  – un travail de création, de sensibilisation et de transmission consacrée à  la création musicale contemporaine.

En tant qu’improvisateur, il s’est consacré à plusieurs formations régulières avec des artistes comme Daunik Lazro, Michel Doneda, Beñat Achiary, Dominique Regef, Paul Rogers, Frédéric Blondy, Peter Kowald, …) et en a rencontré plus occasionnellement un très grand nombre d’autres.

Il entretient une relation privilégiée avec la danse (Fine Kwiatkowski, Patricia Kuypers, Kirstie Simson, Franck Beaubois, Masaki Iwana, Michel Raji, Yukiko Nakamura, Moeno Wakamatsu, Olivia Grandville, Clara Cornil, …).

Il fut l’un des membres fondateurs de l’association La Flibuste à Toulouse de 1988 à 2002, un collectif d’improvisateurs de toutes disciplines (musique, danse, cinéma et vidéo expérimentale, performance, etc.) et a participé quelques années au collectif Ouïe/Dire.

Il publie en 2010 aux éditions Mômeludies Improviser librement – Abécédaire d’une expérience dont une édition révisée et augmentée est parue en 2014. Cet ouvrage a été traduit en anglais et disponible aux éditions Publication Studio. Un addendum 2018 est disponible à la lecture dans la Revue des Ressources.

Il travaille actuellement à la création de « A l’ombre des nombres » un spectacle musical en rapport avec les mathématiques, avec également la violoncelliste Martine Altenburger et la chanteuse Aurélie Maisonneuve. (Co-production Athénor-CNCM de Saint-Nazaire / Association Ryoanji).
Il participe au projet de la violoncelliste Séverine Ballon : « Je suis honorée d’être née dans ta tête » avec également le clarinettiste Joris Rühl et la comédienne Edith Proust. (Production La Muse en Circuit).
Il fait partie de l’équipe du projet de Lionel Palun « Dans l’incertitude des champs de photons », co-mis en scène par Isis Fahmy avec Nicolas Fine et Christelle Legroux (production L’Hexagone – Scène Nationale de Meylan).

https://www.lequanninh.net

#Quasi – entrée libre
AVC
LEANDRO BARZABAL
HASRET
VULCANIZADORA

Parceque QUASI tout et QUASI mensuel.
QUASI (AKA Q since 2009) est un moment à part et convivial au sein de la programmation des Instants Chavirés. Toujours centré sur la scène expérimentale locale, celle qui a le droit de déraper et de mordre sur les marges, on y découvre, en vrac et empilés, rencontres et formations inédites, tentatives électriques, noise, improv, free, in progress, électroniques… Tout peut quasiment arriver.. ou pas.

Le projet résident de cette rentrée est Hasret.
Le duo se produira sous différente forme ou pas, d’octobre à décembre.

Rejoignez la page QUASI sur FB

>
LEANDRO BARZABAL


Session rattrapage !
Apres un solo en janvier, une rencontre pour une performance inédite en février avec Jeune Fille Orrible, troisième et dernier volet Quasi guitare régenerescence.

Actuellement vivant à Paris. Leandro Barzabal développe des expériences physico-musicales depuis 2001. Au travers de la guitare électrique, qui est soumise à diverses contraintes, il travaille sur la rupture de l’instrument tout en produisant une succession esthétique de sons.

https://leandrobarzabal.bandcamp.com/
https://vimeo.com/leandrobarzabal

>
AVC

Punk Noise.
Une porte d’entrée vers la sortie.
Une cassette sortie fin 2019 chez P12.

https://avcmusic1.bandcamp.com/album/avc
video

>
VULCANIZADORA

Le projet de musique électronique Vulcanizadora est composé en direct par Duncan Pinhas et Elric Menant. Une alliance de vibrations contemplatives claires /obscures, d’arpèges entêtants et de rythmes de fer.
Leur performance, chaque fois différente, se construit progressivement avec transitions sur le fil, créations instantanées hypnotiques.
Forger la matière, alliance moléculaire de la vulcanisation, la danse d’Isadora peut-être, Vulcanizadora tire surtout son nom des échoppes de réparation de pneu des bords de routes mexicaines.
Vulcanizadora sort son 2eme album « Halos », fruit de quelques années d’enregistrements et d’évolutions.

https://www.daheardit-records.net/fr/discography/dhr-44#release
https://vulcanizadora.bandcamp.com

>
HASRET

Hasret, s’articule autour de d’instruments accoustiques soundfield recording, tapesloops et pédales d’effets à la recherche du chaos d’événement singulier.
Aves des membres Teknomom, Forme Étrangère…

https://www.facebook.com/HASRETBAND
https://hasret.bandcamp.com/releases

LA RACE
FEMMES ACTUELLES

LA RACE


Formé en août 2009, par Romain S., Romain L. et Pavel V., la race produit un rock sombre et aliéné qui est plus proche de la musique industrielle que de vos chansons préférées des Rolling Stones.

Via l’usage d’une batterie minimaliste, de quelques accords dissonants de guitare et de voix à la limite du compréhensible, ils créent ce qui est souvent considéré comme « Brutal Transe » ou « No Wave Doom ».

Des parties très répétitives, des transitions angulaires, des réverbérations enivrantes et principalement une dédicace obstinée à atteindre la limite du son et de la musique.

Groupes liés : Headwar, Klaus Legal, Adjani, Me Donner, Bâton XXL, Lièvres et serpents…(Dalida, Vespre, Carte Noire, Death To Pigs….)

https://larace.hotglue.me/

FEMMES ACTUELLES

Femmes Actuelles est un magazine formé par Alice Dourlen, Méryll Ampe et Claire Gapenne. Un genre d’opéra improvisé avec des conseils beauté et un horoscope chaque semaine. Electronique, piano, guitare et autres accessoires mode le trio se forme uniquement pour l’occasion, alors abonnez vous !

http://meryllampe.com/
https://chicaloyoh.bandcamp.com/
https://terrine.bandcamp.com/

LOUP UBERTO
KRISTALLROLL
RAYMONDE

>
RAYMONDE

Raymonde est un compositeur basé à Lyon, commençant la musique par la guitare aux influences noise/concrete et ethnique. Il fonda en 2008 avec Arno Zorn et Jonathan Grandcolot (Société Etrange, Plein Soleil ) le groupe Pan Pan Pan puis créa un solo guitare expérimental en quadriphonie nommé Raymond IV. Avec ce même projet il commença à introduire des outils électronique comme un lecteur cassette 4 pistes, un sampleur, une boite à rythme, toujours en quadriphonie, autant que faire ce peut . L’interaction avec les enceintes générant des mouvements polyrythmiques dans l’espace , des rythmes aux percussion multiple et entremêlées, couplé aux souffles des enregistrements de cassettes, allant d’accapela de hiphop aux solos de guitare torturée, de chant ethnique aux miaulement de son de synthèse , Raymonde pioche et improvise sur les bande, puis les melange aux rythme diverse et varié pour les restituer de manière instinctive dans ses concerts toujours improvisé.

https://soundcloud.com/lopppossum
Live video

>
KRISTALLROLL

©Hazam Modoff

(Charles Dubois & Florian Tositti)

Stéréophonie percussive acoustique experimetal 4 caisses claires 14″, 2 grosses caisses réduites 20″, pour l’auditeur.
Sédimentation des rythmiques dans l’étirement, dans les volumes, tentative de dilatation et d’élévation de matière acoustique.

‘2 humains, 4 caisses claires, 2 grosses caisses. Deux batteurs réunis dans une ascension sonore hypnotique. Pour que leur musique puisse agir, celle-ci a besoin de la sédimentation d’un temps de jeu à travers des rythmiques poussées à bout dans l’étirement et dans les volumes (ils jouent la plupart du temps et dans un idéal en acoustique). C’est de cette matière que dépend la puissance et la qualité du décollage. »

«Kristallroll est une performance qu’il faut vivre en direct.» (Bruno Coquatrix)

https://kristallroll.bandcamp.com
https://soundcloud.com/kristallroll
https://www.isola-records.com/kristallroll

>
LOUP UBERTO

Musique aux façons indécises, écriture silencieuse, images blanches, bruitismes et chansons. Loup Uberto a créé le trio Bégayer avec Alexis Vinéïs et Lucas Ravinale, il explore les mélodies populaires du nord de l’Italie, enregistre des documents sonores curieux -musique “brut“ cubaine, carnets de voyages est-européens, chants kurdes de Syrie…
Loup Uberto amorce des gestes pour la chanson française avec le label Le Saule, interroge la notion de regard et sa fiction, les aspérités du langage, documente l’exil et l’errance par des témoignages sonores, des notes et des photographies.

Au sujet de son nouveau disque Racconto artigiano à paraître en mars 2020 sur les labels Three : Four records – Le Saule.
Racconto artigiano, le conte artisan, est l’abrégé de tentatives nombreuses sur matériaux divers : Téléphones mobiles, percussions, transistors radios court-circuités, limiteurs informatiques, clarinette, chants médiévaux et populaires d’Italie du nord, collages sonores.
Enregistré dans l’église réformée de Mens-en-Trièves, au pied de la chaine de l’Obiou et creusant vers le versant Est du Vercors, le disque fait suite à quelques trois ou quatre années de recherches, récit d’un ensemble d’expériences, ainsi lui-même une sorte de document, un répertoire d’ébauches livrées telles quelles, tout à fait brutes et rendues inquiétantes par leur sécheresse, tout comme le conte populaire -s’abstenant de parler- est une vue offerte sur l’horizon du mutisme.

https://ubero.bandcamp.com/
https://loupuberto.com/

KRISTOFF K. ROLL invite
SOPHIE AGNEL & DAUNIK LAZRO

Dans le cadre du Festival MAAD IN 93
10ème édition ⌇ du 18 septembre au 09 octobre 2020

En résidence du 3 au 6 octobre 2020.
En concert aux Instants Chavirés le mardi 6 octobre.

Kristoff K.Roll est un duo d’art sonore né en 1990 à Paris au sein des « arènes du vinyle », septet de platines tourne-disques. Ensemble et séparément, le duo glisse de l’acousmatique à l’improvisation et au théâtre sonore en passant par l’art radiophonique, l’installation, la performance.
Sur de longues durées ielles tissent un temps mêlant l’écrit et l’improvisé.

Carole Rieussec et Jean-Kristoff Camps sont parmi les pionniers de l’explosion du studio de composition électroacoustique sur scène. Le studio et ses logiques sont devenus instruments de jeu improvisé live, alors qu’ils étaient jusque-là cachés du public. Ce « déplacement » a donné naissance à une grande effervescence sonore en France mais aussi en Europe. Les tables de jeu rassemblent machines électroniques, microphones, instruments « classiques » et divers objets
de la vie quotidienne. Ces objets font référence aux cabines de prises de sons où les sonorités se créent à partir de matériaux les plus divers.

Attiré par toutes ces « choses » productrices de son, de sens et de magie potentielle, le duo a pour catalyseur d’expérimentation poétique la voix enregistrée. Ces voix placent la société au cœur de la dramaturgie.

L’esthétique de Kristoff K.Roll est celle de l’opaque et de la créolité. “ C’est entre les langues que nous rêvons et créons d’un même élan”.
Kristoff K.Roll explore inlassablement le sonore sous toutes ses latitudes.
Par ailleurs, Carole Rieussec et Jean-Kristoff Camps développent des esthétiques individuelles qui croisent et font résonnance à celle du duo.

Le duo est membres du comité de rédaction de « revue & corrigée » ; animateur.e radio sur Radio libertaire à Paris puis sur Radio Pays d’Hérault ; co-fondateur du
festival international sonorités, réalisateur de la net rubrique audio wi watt’heure, dédiée au genre, et à l’expérimentation artistique.

http://kristoff-k-roll.net/

Quartet un peu tendre
Une musique c’est quoi ?
Un peu de technique, un peu d’intuition, un peu d’audace, un peu de scénographie, un peu de désinvolture, un peu d’oubli, un peu de temps, un peu de timbre, un peu d’acoustique, un peu d’électricité, un peu de sauvagerie, beaucoup d’écoute et d’amitié pour aborder un concert.À écouter in situ !

En invité.es :


Sophie Agnel joue du piano depuis toujours, improvise et sculpte la matière depuis une vingtaine d’années, alliant les rencontres avec un grand nombre de musiciens internationaux et le travail sur le long terme avec d’autres. On a pu et on peut l’entendre aux cotés de Jérôme Nœtinger, Daunik Lazro, eRikm, Ikue Mori, Phil Minton, John Butcher, Catherine Jauniaux et bien d’autres. Elle s’est produite notamment aux festivals Banlieues Bleues, Musique Action à Vandœuvre-lès-Nancy, Parthenay, Grenoble, Mulhouse, au Liban, Pologne, Allemagne, Québec…
Si l’on veut s’immerger dans l’univers sonore de Sophie Agnel, il faut abandonner quelques à priori sur ce que c’est que « jouer du piano » et accepter que le clavier n’en soit qu’une partie émergée. Ce n’est pas si compliqué et une fois ce petit effort accompli, le monde qui s’ouvre est sidérant. Les frottements de cordes, les résonances, les effleurements des étouffoirs, évoquent un paysage musical où le temps suit un déroulement bien singulier et où l’espace est rempli de sonorités inouïes.
Sophie Agnel a été membre de l’ONJ et on l’a aussi entendu ces dernières années aux côtés de Steve Noble, John Edwards, Andrea Neumann, Bertrand Gauguet, Thurston Moore, Arnaud Rivière, Joke Lanz…

https://www.sophieagnel.com/

Figure majeure de la musique improvisée européenne, le saxophoniste Daunik Lazro est depuis trente ans le défricheur inlassable de nouveaux territoires, dans l’héritage du jazz ou cultivant ses marges. Un parcours intransigeant, autodidacte, qui est avant tout le signe d’une grande exigence de soi.
Thierry Lepin

Influencé par Albert Ayler et Ornette Coleman, Daunik Lazro commence sa carrière professionnelle aux côtés du contrebassiste américain Saheb Sarbib avec lequel il enregistre entre 1975 et 1982 trois albums.
Au début des années 1980, il joue souvent en solo et en duo avec Jean-Jacques Avenel ou Siegfried Kessler.
Son premier album sort en 1980 sur le label suisse Hat Hut composé d’une longue pièce en solo et de deux pièces en duo avec Jean-Jacques Avenel.
De 1982 à 1984, il multiplie les rencontres et les groupes avec Tristan Honsinger, Jean-Jacques Avenel, Christian Rollet, Jean Bolcato, Carlos Zingaro, Raymond Boni, Joëlle Léandre, George Lewis et Toshinori Kondo dont l’album Sweet Zee sorti en 1985 rend compte.
À la fin des années 80, il forme un trio avec Michel Doneda et Lê Quan Ninh.
Le début des années 90 marque la première collaboration de Lazro avec le saxophoniste et trompettiste américain Joe McPhee. À cette époque il se produit et enregistre des albums aux côtés de Jac Berrocal, Evan Parker, Irène Schweizer, Claude Tchamitchian, Noël Akchoté ou Annick Nozati.
Trio « And his orchestra » avec Jean Bolcato et Christian Rollet.
En 1997 et 1998, il est invité comme soliste au sein de l’Orchestre national de jazz de Didier Levallet.
Son saxophone de prédilection était alors l’alto, il utilise cependant aujourd’hui les saxophones baryton et ténor. Depuis les années 2000, il poursuit ses collaborations avec Joe McPhee, Joëlle Léandre, Raymond Boni et auprès de musiciens comme Paul Rogers, Jean-François Pauvros, Roger Turner, Benjamin Duboc, Didier Lasserre, Sophie Agnel, Michaël Nick, le duo Kristoff K.Roll, Jérôme Noetinger…
Christine Baudillon lui consacre en 2010 un film documentaire de 124 minutes intitulé Horizon Vertical aux éditions « Hors-Œil »2.
Wikipedia

 

KRISTOFF K. ROLL invite
SOPHIE AGNEL & DAUNIK LAZRO

Dans le cadre du Festival MAAD IN 93
10ème édition ⌇ du 18 septembre au 09 octobre 2020

Création dans le cadre des 30 ans du duo Kristoff K. Roll !

Kristoff K.Roll
est un duo d’art sonore né en 1990 à Paris au sein des « arènes du vinyle », septet de platines tourne-disques. Ensemble et séparément, le duo glisse de l’acousmatique à l’improvisation et au théâtre sonore en passant par l’art radiophonique, l’installation, la performance.
Sur de longues durées ielles tissent un temps mêlant l’écrit et l’improvisé.

Carole Rieussec et Jean-Kristoff Camps sont parmi les pionniers de l’explosion du studio de composition électroacoustique sur scène. Le studio et ses logiques sont devenus instruments de jeu improvisé live, alors qu’ils étaient jusque-là cachés du public. Ce « déplacement » a donné naissance à une grande effervescence sonore en France mais aussi en Europe. Les tables de jeu rassemblent machines électroniques, microphones, instruments « classiques » et divers objets
de la vie quotidienne. Ces objets font référence aux cabines de prises de sons où les sonorités se créent à partir de matériaux les plus divers.

Attiré par toutes ces « choses » productrices de son, de sens et de magie potentielle, le duo a pour catalyseur d’expérimentation poétique la voix enregistrée. Ces voix placent la société au cœur de la dramaturgie.

L’esthétique de Kristoff K.Roll est celle de l’opaque et de la créolité. “ C’est entre les langues que nous rêvons et créons d’un même élan”.
Kristoff K.Roll explore inlassablement le sonore sous toutes ses latitudes.
Par ailleurs, Carole Rieussec et Jean-Kristoff Camps développent des esthétiques individuelles qui croisent et font résonnance à celle du duo.

Le duo est membres du comité de rédaction de « revue & corrigée » ; animateur.e radio sur Radio libertaire à Paris puis sur Radio Pays d’Hérault ; co-fondateur du
festival international sonorités, réalisateur de la net rubrique audio wi watt’heure, dédiée au genre, et à l’expérimentation artistique.

http://kristoff-k-roll.net/

Quartet un peu tendre

Une musique c’est quoi ?
Un peu de technique, un peu d’intuition, un peu d’audace, un peu de scénographie, un peu de désinvolture, un peu d’oubli, un peu de temps, un peu de timbre, un peu d’acoustique, un peu d’électricité, un peu de sauvagerie, beaucoup d’amitié, et de l’écoute: « un peu beaucoup passionnément à la folie » !

 

En invité.es :

Sophie Agnel joue du piano depuis toujours, improvise et sculpte la matière depuis une vingtaine d’années, alliant les rencontres avec un grand nombre de musiciens internationaux et le travail sur le long terme avec d’autres. On a pu et on peut l’entendre aux cotés de Jérôme Nœtinger, Daunik Lazro, eRikm, Ikue Mori, Phil Minton, John Butcher, Catherine Jauniaux et bien d’autres. Elle s’est produite notamment aux festivals Banlieues Bleues, Musique Action à Vandœuvre-lès-Nancy, Parthenay, Grenoble, Mulhouse, au Liban, Pologne, Allemagne, Québec…
Si l’on veut s’immerger dans l’univers sonore de Sophie Agnel, il faut abandonner quelques à priori sur ce que c’est que « jouer du piano » et accepter que le clavier n’en soit qu’une partie émergée. Ce n’est pas si compliqué et une fois ce petit effort accompli, le monde qui s’ouvre est sidérant. Les frottements de cordes, les résonances, les effleurements des étouffoirs, évoquent un paysage musical où le temps suit un déroulement bien singulier et où l’espace est rempli de sonorités inouïes.
Sophie Agnel a été membre de l’ONJ et on l’a aussi entendu ces dernières années aux côtés de Steve Noble, John Edwards, Andrea Neumann, Bertrand Gauguet, Thurston Moore, Arnaud Rivière, Joke Lanz…


https://www.sophieagnel.com/

Figure majeure de la musique improvisée européenne, le saxophoniste Daunik Lazro est depuis trente ans le défricheur inlassable de nouveaux territoires, dans l’héritage du jazz ou cultivant ses marges. Un parcours intransigeant, autodidacte, qui est avant tout le signe d’une grande exigence de soi.
Thierry Lepin

Influencé par Albert Ayler et Ornette Coleman, Daunik Lazro commence sa carrière professionnelle aux côtés du contrebassiste américain Saheb Sarbib avec lequel il enregistre entre 1975 et 1982 trois albums.
Au début des années 1980, il joue souvent en solo et en duo avec Jean-Jacques Avenel ou Siegfried Kessler.
Son premier album sort en 1980 sur le label suisse Hat Hut composé d’une longue pièce en solo et de deux pièces en duo avec Jean-Jacques Avenel.
De 1982 à 1984, il multiplie les rencontres et les groupes avec Tristan Honsinger, Jean-Jacques Avenel, Christian Rollet, Jean Bolcato, Carlos Zingaro, Raymond Boni, Joëlle Léandre, George Lewis et Toshinori Kondo dont l’album Sweet Zee sorti en 1985 rend compte.
À la fin des années 80, il forme un trio avec Michel Doneda et Lê Quan Ninh.
Le début des années 90 marque la première collaboration de Lazro avec le saxophoniste et trompettiste américain Joe McPhee. À cette époque il se produit et enregistre des albums aux côtés de Jac Berrocal, Evan Parker, Irène Schweizer, Claude Tchamitchian, Noël Akchoté ou Annick Nozati.
Trio « And his orchestra » avec Jean Bolcato et Christian Rollet.
En 1997 et 1998, il est invité comme soliste au sein de l’Orchestre national de jazz de Didier Levallet.
Son saxophone de prédilection était alors l’alto, il utilise cependant aujourd’hui les saxophones baryton et ténor. Depuis les années 2000, il poursuit ses collaborations avec Joe McPhee, Joëlle Léandre, Raymond Boni et auprès de musiciens comme Paul Rogers, Jean-François Pauvros, Roger Turner, Benjamin Duboc, Didier Lasserre, Sophie Agnel, Michaël Nick, le duo Kristoff K.Roll, Jérôme Noetinger…
Christine Baudillon lui consacre en 2010 un film documentaire de 124 minutes intitulé Horizon Vertical aux éditions « Hors-Œil »2.
Wikipedia

> Retrouvez toute la programmation du festival >
https://www.maad93.com/

Après ce trimestre tumultueux, nous sommes ravi·e·s de vous annoncer le maintien du MAAD in 93 ! Ce festival de créations musicales fédère à chaque rentrée les différentes salles de Seine-Saint-Denis, plus de 80 artistes et surtout le public, autour d’une quinzaine de créations musicales. Cette édition s’annonce tout particulièrement forte en émotions puisque nous célébrerons à la fois les 10 ans du festival ainsi que le retour du public dans l’ensemble des salles du réseau !

EXPOSITION – ATELIERS SCOLAIRES
Poisson Cathédrale
CYNTHIA LEFEBVRE

Dans sa pratique, Arnaud Vasseux donne une place déterminante à l’approche et à la manipulation des matériaux dans l’élaboration du sens. Attentif aux changements d’états et aux phases de transition, il interroge autant la nature que l’usage de ce qui constitue la sculpture et fait advenir des formes qui combinent fragilité, instabilité et résistance. Son travail met en jeu les notions d’espace, de temporalité distinctes et de lieu par l’exploration des possibilités issues des techniques du moulage et de l’empreinte. Ses sculptures, le plus souvent éphémères et construites à même le lieu naissent d’une confrontation sensible et inquiète de l’espace physique et de son histoire, faisant de l’exposition un moment d’intensification de l’expérience, d’hypothèses et de récits.

« Pour son exposition personnelle aux Instants Chavirés, Arnaud Vasseux entrelace le souvenir de trois chorégraphies « marquantes » : Café Müller de Pina Bausch (1978), Projet de la matière d’Odile Duboc (1993) et Aatt enen tionon de Boris Charmatz (1996). Il en transpose dans son langage plastique ce qui en constitue l’os, l’arête ici. Des gestes et/ou des éléments de décor devenus protagonistes de ces pièces historiques au même titre que les danseur-se-s. Les chaises de Pina, la structure scénographique de Charmatz, la douce géométrie des mouvements de Duboc.

« Savais-tu que le terme « cathédrale » venait du latin cathedra, ae, f. signifiant… chaise, mais aussi fondement ? » demandais-je à Arnaud au cours d’une discussion, des mois avant son exposition. Et de le quitter ce jour-là en me disant en mon fort intérieur que, décidément, les oeuvres des artistes sont comme les moules des idées.
(Marie Cantos, juin 2020)

Plus d’informations sur l’exposition à ce lien.

VISITES ET ATELIERS AUTOUR DE L’EXPOSITION
DU 11 SEPTEMBRE AU 8 NOVEMBRE

Durée : 2h (10h – 12h ou 14h – 16h)
Participants : classe entière d’élémentaire du CP au CM2, ou groupe de centres de loisirs.
Tarif : 2€ / enfant (accompagnateurs : gratuit)
Lieu : INSTANTS CHAVIRES
, Ancienne brasserie Bouchoule
2 rue Emile Zola – Montreuil (M°Robespierre)
Visites seules (sans atelier) possibles gratuitement, sur réservation.

©Arnaud Vasseux

En écho à cette exposition, l’artiste Cynthia Lefebvre conçoit et propose des ateliers de pratique artistique reprenant les thèmes centraux de l’exposition. Ces ateliers permettent aux enfants de découvrir de manière ludique et pédagogique les enjeux des œuvres présentées, chaque session inclut une visite commentée de l’exposition.
Chaque professeur doit choisir un atelier parmi les propositions suivantes.

#1 – Moule et Corps

Du CE1 au CM2
Sculpture / Empreinte – Trace / Moulage / Corps / Positif – Négatif / Plein – Creux
Cet atelier fait directement écho au mode de travail d’Arnaud Vasseux. Les enfants pourront appréhender les principes de base de la sculpture (technique du moulage et de l’empreinte), ils comprendront le principe du plein et du creux (moule en négatif / tirage positif).
Dans un premier temps, chacun expérimentera l’action du corps sur un matériau en train de se transformer, de se figer, de prendre. Quelle empreinte peut laisser le corps dans le plâtre ?
Une seconde partie de l’atelier, sera dédiée à un autre aspect de la sculpture : le moulage. Sur de petits pavés d’argile préalablement préparés, chaque enfant réalisera une empreinte de son corps (coude, talon, menton, poing, doigt, …). On coule ensuite un plâtre dans ce creux. Une fois le plâtre pris, l’enfant démoule et obtient alors un positif.Ce contact direct avec la matière leur permettra d’en observer la transformation et d’entrer directement dans les enjeux de fabrication d’Arnaud Vasseux.

#2 Moule et Espace
Du CP au CE2
Sculpture / Empreinte – Trace / Moulage / Positif – Négatif / Plein – Creux
Cet atelier permettra également aux enfants d’appréhender les principes de base de la sculpture (technique du moulage et de l’empreinte), comprendre le principe du plein et du creux, découvrir la notion d’espace, et rejoindre par la pratique les questions qu’a du aborder Arnaud Vasseux pour construire son exposition.
Chaque pourra explorer l’espace d’exposition et choisir un endroit à mouler grâce à un carré d’argile : la grille d’égout, les cavités dans le sol, le rebord du trottoir, l’angle d’une marche.
Nous regarderons ensemble cette mosaïque de moulages de l’espace d’exposition, analyserons leurs formes et essayerons de deviner « quoi vient d’où ? selon les résultats obtenus, nous pourrons tirer le positif en plâtre de certains moulages.

#3 Équilibre
Du CE2 au CM2
Sculpture / Collectif / Poids – Contre poids / Gravité / Fragilité – Résistance / Limite
Avec l’objectif renouvelé de faire appréhender les enjeux de la sculpture aux enfants, nous proposons un autre angle d’attaque : la sculpture éphémère et collective. Comme certaines pièces d’Arnaud Vasseux, la sculpture n’existera que le temps de l’atelier et disparaîtra totalement à la fin. Ne restera que sa photographie. Il s’agira d’assembler un choix de formes et matériaux en hauteur, et de chercher la limite à cette structure. Chercher, comprendre à quel moment l’ensemble tient encore et à quel moment on le déséquilibre, avec une attention portée au moindre geste.
La distance sera en question ainsi que notre propre vulnérabilité face à la sculpture qui devient monumentale sous nos yeux. Cet atelier sera un bon outil pour inciter les enfants à réfléchir aux objets et matériaux : leur poids, leurs matières, leurs formes.

– – – –
Réservations
Nina Garcia – Instants Chavirés
nina@instantschavires.com
01 42 87 25 91

RE:CONTACT
À La Ruffinerie
Au GEM « Les gens du 110 »
Au Centre Social Lounes Matoub
Et aux Instants Chavirés

Du 15 au 17 juillet 2020, du côté de Montreuil, on baptise le Pôle Des Pratiques Exploratoires du Son qui regroupe Sonic Protest, le Collectif Coax et les Instants Chavirés. C’est sous le nom de Zone de Silence qu’opérera désormais la triplette.
Pour fêter ça et se donner une occasion d’enfin se retrouver, durant trois jours, Zone de Silence organise RE:CONTACT, soit le retour de la musique jouée de près, du son de proximité et de la vie loin des écrans, ensemble et avec enthousiasme, en créant des situations adaptées à la situation sanitaire actuelle et en complète gratuité.
Aux Instants Chavirés, on entendra trois continuums, un par jour, qui offrent une écoute inédite d’artistes dont on connaît bien les pratiques sur scène.
Et dans trois lieux de Montreuil qui n’accueillent habituellement pas de concerts, un GEM, un centre social et une association culturelle, des séries de live jouées et reçues de très très près. De plus loin, on pourra entendre de 14h à 21h, une pièce sonore créée en direct en mixant et superposant ce qu’on peut entendre dans ces quatre lieux, via le canal radio émis en partenariat avec le collectif TT-Node, à écouter sur le site dédié à la manifestation, le site du collectif Zone de Silence et en DAB+ en région parisienne.

Rejoindre l’évenement FB et suivre la page de Zone de Silence.
http://www.zonedesilence.org/

Mercredi 15 juillet

Instants Chavirés
(16h00-21h00)
Entrée libre sans réservation.
Jauge limitée.
Masque obligatoire.
Tuba déconseillé.

AGGLO 7 une installation de Thierry Madiot & Arnaud Rivière

© Jérôme Fino

Durant 5 heures, on assistera littéralement à une installation de Thierry Madiot & Arnaud Rivière. Pour une fois, tout ne sera pas préparé en amont et en coulisse, même pas le trombone.
Pour une fois, on montera en montrant, pas en amont, on préparera aux yeux et aux oreilles des présents, pas pour plus tard, juste pour ici et maintenant.
>>> à propos d’Agglo

La Ruffinerie
(14h00-18h00)
Gratuit sur réservation.
tel. 07 69 27 65 38
Masque conseillé, on prépare Carnaval.

Augustin Bette & Simon Henocq


Rencontre avec Augustin Bette et Simon Henocq à la Ruffinerie. L’intention de faire entendre la transformation des sons joués, leur altération au contact des autres, leur disparition… Une expérience de lisibilité sonore.
Né en 1992, batteur et improvisateur vivant à Paris, Augustin Bette joue dans différents groupes où l’on improvise plus ou moins.
La pratique des arts sonores de Simon Henocq est ouverte à l’expérimentation et ses territoires d’expérimentation sont multiples, il se produit à la guitare et aux machines.
>>> à propos d’Augustin Bette
>>> à propos de Simon Henocq

Groupe d’Entraide Mutuel
« les gens du 110 »
(14h00-18h00)
Gratuit sur réservation.
tel. Lucie : 06 76 27 91 08
tel. Vanessa : 06 68 74 05 77
Masque conseillé.

Kollapsatorz


C’est l’histoire de 2 trafiquants de sons bendés (les 2/3 du combo Toys’R’Noise) égarés en Bolivie qui décident de collaborer avec un certain Znavour, grand expert en plunderphonie, autour d’une étrange boîte à rythme 80’s, créant ainsi une növö-cumbia bancale et digitale.
>>> à propos de Toys’R’Noise
>>> à propos de Znavour

Centre Social Lounes Matoub
(14h00-17h00)
Gratuit sur réservation.
tel. 01 71 89 25 09
Masque obligatoire.

Rosa Canina


Mariane Moula aka Rosa Canina (et vice-versa) utilise le son et l’image jusqu’à ce que la machinerie s’emballe. Grain de son qui s’incruste dans l’œil, flash sonore de lumière aussi pure que la poésie qui se dégage de l’ensemble : c’est du cinéma sonore en solo pour projecteur 16mm, micros piezzo, K7 et verre de vin … si possible.
>>> Rosa Canina

Sur les ondes
(14h00-21h00)
Casque conseillé.

Collectif ∏-NODE
En s’appropirant les sons émis des quatre lieux pré-cités, en les superposant, en les remixant voire en leur ajoutant d’autres sources glanées en direct, le collectif ∏-NODE crée une pièce sonore à la volée et la diffuse auprès du plus grand nombre.
>>> à propos de ∏-NODE

Ancienne Brasserie Bouchoule
(19h00-22h00)
Entrée libre
Masque conseillé.
Gel de l’amitié offert.

ON S’EN PARLE
Pour se RE:CONTACTer, dans le vaste espace de l’ancienne brasserie Bouchoule, on fait le lien avec la fonction première de l’espace et on se parle des derniers mois et de ce qu’on vient d’entendre et voir.

Jeudi 16 juillet

Instants Chavirés
(16h00-21h00)
Entrée libre sans réservation.
Jauge limitée.
Masque obligatoire.
Tuba déconseillé.

Richard Comte

© JJGFREE

Richard Comte propose une vision résolument contemporaine de la guitare qu’il prépare, augmente dont il traite et diffuse le son à l’aide de plusieurs amplificateurs pour construire des architectures sonores, délimiter des espaces et tracer des paysages abstraits. Il s’adresse au corps avec le son, la sensation des vibrations, des mouvements d’air qui nous traversent et nous font voyager d’un point à un autre jouant sur notre perception du temps et de l’espace interne / externe dans une traversée des extrêmes ou chacun vivra sa propre expérience.
>>> à propos de Richard Comte

La Ruffinerie
(14h00-18h00)
Gratuit sur réservation.
tel. 07 69 27 65 38
Masque conseillé, on prépare Carnaval.

Julien Desprez & Will Guthrie

Si le free-Jazz et le rock ont été les premiers amours musicaux de Julien Desprez, il a été très vite attiré vers des formes artistiques plus libres faisant fi des barrières esthétiques et laissant la place à l’improvisation. Aujourd’hui il envisage la guitare plutôt comme une batterie, un orgue, un instrument modifiable et déployable à souhait. On a pu l’entendre dans des projets tels que Acapulco Redux, Snap, Parquet, Brazil Mashup…

Quiconque a déjà vu Will Guthrie en concert sait combien cet homme est multiple. L’émigrant australien a posé ses valises à Nantes en 2004. Il a depuis gravé son empreinte parmi celles des plus singuliers batteurs et/ou percussionnistes qui martèlent l’espace sonore des musiques expérimentales de par le globe. Avec son approche brute et pourtant érudite de l’instrument, on oublie la technique, on écoute la musique.. Il joue en utilisant différentes combinaisons de batterie, percussion, amplification et électroniques, et dirige le groupe contemporain de percussion/gamelan ENSEMBLE NIST-NAH. On a pu entendre sa musique sur des labels tels que Black Truffle, Editions Mego, Ipecac, Erst while, Clean Feed, Gaffer Records, Hasana Editions, 23five, iDEAL et son propre label Antboy Music.

>>> à propos de Julien Desprez
>>> à propos de Will Guthrie

Groupe d’Entraide Mutuel
« les gens du 110 »
(14h00-18h00)
Gratuit sur réservation.
tel. Lucie : 06 76 27 91 08
tel. Vanessa : 06 68 74 05 77
Masque conseillé.

Rosa Canina


Mariane Moula aka Rosa Canina (et vice-versa) utilise le son et l’image jusqu’à ce que la machinerie s’emballe. Grain de son qui s’incruste dans l’œil, flash sonore de lumière aussi pure que la poésie qui se dégage de l’ensemble : c’est du cinéma sonore en solo pour projecteur 16mm, micros piezzo, K7 et verre de vin … si possible.
>>> Rosa Canina

Centre Social Lounes Matoub
(14h00-17h00)
Gratuit sur réservation.
tel. 01 71 89 25 09
Masque obligatoire.

Anna Gaïotti & Jean-Luc Guionnet
Anna Gaïotti danseuse, performeuse, écrivaine et Jean-Luc Guionnet, musicien emblématique des scènes improvisées et expérimentales européennes, proposent un duo de claquettes et saxophone alto. Une performance en corps, espaces et sons où la rencontre s’improvise en de multiples directions.

>>> à propos d’Anna Gaïotti
>>> à propos de Jean-Luc Guionnet
>>> à propos du duo

Sur les ondes
(14h00-21h00)
Casque conseillé.

Collectif ∏-NODE
En s’appropirant les sons émis des quatre lieux pré-cités, en les superposant, en les remixant voire en leur ajoutant d’autres sources glanées en direct, le collectif ∏-NODE crée une pièce sonore à la volée et la diffuse auprès du plus grand nombre.
>>> à propos de ∏-NODE

Ancienne Brasserie Bouchoule
(19h00-22h00)
Entrée libre
Masque conseillé.
Gel de l’amitié offert.

ON S’EN PARLE
Pour se RE:CONTACTer, dans le vaste espace de l’ancienne brasserie Bouchoule, on fait le lien avec la fonction première de l’espace et on se parle des derniers mois et de ce qu’on vient d’entendre et voir.

Vendredi 17 juillet

Instants Chavirés
(16h00-21h00)
Entrée libre sans réservation.
Jauge limitée.
Masque obligatoire.
Sac bienvenu.

Vomir


Vomir propose dans le cadre de Re:Contact, une installation bruitiste immersive durant près de 5 heures. La salle devient pour cette performance une ‘Maison Bruit’, un maelstrom de bruit continu dans lequel se perdre dans une claustration mentale , un repli sur soi provoqué par l’enchevêtrement de fréquences sans développements, sans significations ni aboutissements, exceptés dans l’esprit et les nécessités de chacun.
>>> à propos de Vomir

La Ruffinerie
(14h00-18h00)
Gratuit sur réservation.
tel. 07 69 27 65 38
Masque conseillé, on prépare Carnaval.

Rosa Canina


Mariane Moula aka Rosa Canina (et vice-versa) utilise le son et l’image jusqu’à ce que la machinerie s’emballe. Grain de son qui s’incruste dans l’œil, flash sonore de lumière aussi pure que la poésie qui se dégage de l’ensemble : c’est du cinéma sonore en solo pour projecteur 16mm, micros piezzo, K7 et verre de vin … si possible.
>>> Rosa Canina

Groupe d’Entraide Mutuelle
« les gens du 110 »
(14h00-18h00)
Gratuit sur réservation.
tel. Lucie : 06 76 27 91 08
tel. Vanessa : 06 68 74 05 77
Masque conseillé.

Antoine Viard & Basile Naudet

© JJGFREE

Ces 2 saxophonistes défricheurs de la scène parisienne se donnent rendez-vous pour leur première expérience musicale commune, spontanée et libre.

Musicien curieux et audacieux, Antoine Viard multiplie les projets au sein du collectif COAX et ailleurs. Il fonde PIPELINE et HIPPIE DIKTAT que l’on a pu entendre à travers toute l’Europe. Parallèlement, il participe à différents projets au sein du collectif COAX qu’il co-dirige depuis sa création (Tribalism, Coax Orchestra, Brazil Mashup…). On peut également l’entendre au sein de groupes extérieurs au collectif, entre autres UNS (collectif Mirr, jazz de création), CHAMELEO VULGARIS (Inversus Doxa, musique ethno-contemporaine), ITHAK (Bzzz records, ethno-psyché-punk) ou encore THE A.A’S (Le Bazardier, free-rock adolescent). A travers ses propositions pleines de liberté, il milite musicalement pour une expression artistique affranchie des styles, courants et autres chapelles qui régissent et contraignent la nature plurielle du monde créatif.

Basile Naudet habite à Paris où il joue du saxophone, chante un peu, et bidouille des choses électroniques. Il est co-fondateur du collectif et label 2035, organise des concerts à Paris et joue au sein des groupes CLUB SIESTE, WHERE IS MR. R ?!, Surnatural Orchestra, CREVARD, Nahima, Paar Linien, théorie du glav… Il a par ailleurs travaillé avec les individu.e.s Augustin Bette, Morgane Carnet, Francesco Pastacaldi, Farida Amadou, Louis Frères, Tom Malmendier, John Dikeman, Maxime Petit, Simon Henocq, Louis Prado, Nicolas Stephan, Thomas Zielinski, Jakob Warmenbol, Olivia Scemama, Richard Comte, Luca Ventimiglia, Blanche Lafuente et d’autres.
>>> à propos d’Antoine Viard
>>> à propos de Basile Naudet

Centre Social Lounes Matoub
(14h00-17h00)
Gratuit sur réservation.

tel. 01 71 89 25 09
Masque obligatoire.

Håla Duett


Håla Duett (qui se prononce » hhola duète ») est un duo composé du batteur Yann Joussein (co-fondateur du Collectif Coax à Paris) et du guitariste Sheik Anorak (fondateur de Gaffer Records à Lyon). Les deux musiciens ont réuni leurs efforts mêlant krautrock répétitif et rythmiques traditionnelles africaines, pour un résultat onirique et hypnotisant. Entre blues touareg et rock répétitif, cette rencontre unique nous entraine dans un no man’s land entre Dusseldörf et Ouagadougou, s’inspirant autant de la musique minimaliste répétitive que des danses chantées traditionnelles africaines.
>>> à propos de Håla Duett

Ancienne Brasserie Bouchoule
(20h00-20h20)
Entrée libre
Masque obligatoire.

Me Donner


Romain Simon & Claire Gapenne from Amiens – NUKE
Percussions préparées, claviers, électroniques, voix
Me Donner, c’est un peu les Chris & Cosey de la Picardie.
Quelques voix tourbillonnantes ensevelies sous une rythmique d’usine à métaux, un clavier ferreux mais souple, un je m’enfoutisme tout à fait sérieux et hédoniste… Me Donner, c’est aussi Claire et Romain (Terrine, Headwar), Nuke & compagnie.
https://medonner.bandcamp.com/

Sur les ondes
(14h00-21h00)
Casque conseillé

Collectif ∏-NODE
En s’appropirant les sons émis des quatre lieux pré-cités, en les superposant, en les remixant voire en leur ajoutant d’autres sources glanées en direct, le collectif ∏-NODE crée une pièce sonore à la volée et la diffuse auprès du plus grand nombre.
>>> à propos de ∏-NODE

Infos pratiques

PENDANT RE:CONTACT : C’EST GRATUIT.

Instants Chavirés
7 Rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil
metro Robespierre

La Ruffinerie
68 Rue des Ruffins, 93100 Montreuil
Accès bus 127 au départ de Croix de Chavaux, direction Neuilly Sur Marne / Arrêt Vallée de la Seine (env 18 min)

Groupe d’Entraide Mutuelle « les gens du 110 »
110 avenue du président Salvador Allende, 93100 Montreuil
Depuis la station Mairie de Montreuil (métro ligne 9) bus 102, direction Rosny-sous-bois-Perrier, arrêt Rue des Roches

Centre Social Lounes Matoub
4 Place de la République, 93100 Montreuil
metro Robespierre

Ancienne Brasserie Bouchoule
2 rue Emile Zola, 93100 Montreuil
metro Robespierre

Sur les ondes
à écouter en direct de 14h00 à 21h00 sur ce site, sur www.p-node.org
et en DAB+ à Paris sur le canal 9B (204.640 MHz) et à Mulhouse sur le canal 11D (222.064 MHz)

>>>
Merci
>>>

Les artistes & les techniciens.
Graphisme Guillaume Constantin  /// Captation & documentation Romain Al’l

En partenariat avec La Ruffinerie, le Centre Social Lounes Matoub et le GEM « Les Gens du 110 » de Montreuil.

Avec le soutien de la Drac IDF-Ministère de la Culture.

>>>
https://www.instantschavires.com/
http://sonicprotest.com/
https://www.collectifcoax.com/
http://www.zonedesilence.org/
>>>

BE MY GHOST

Résidence de création les 1er, 2 & 3 juillet 2020

HypnoQueen, 2017©Mathilde Geldhof

Méryll Ampe (électronique), Blanche Lafuente (batterie) et Violaine Lochu (voix) ont en commun une approche disruptive du son, quoique selon des modalités différentes. Leur rencontre artistique a eu lieu en décembre 2019, lors d’une improvisation commune aux Instants Chavirés (Montreuil), sur l’invitation du collectif Coax et du Pôle des Pratiques Exploratoires du Son à participer à un concert-marathon, avec de nombreux autres artistes et musiciens.

Méryll Ampe se définit volontiers comme sculptrice sonore. Violaine Lochu est performeuse et plasticienne ; la voix est au cœur de sa pratique. Elles ont toutes deux suivi une formation à l’École des Beaux-Arts de Paris-Cergy, et effectuent de constants allers-retours entre le champ de l’art contemporain et celui de la musique expérimentale. Blanche Lafuente est batteuse, son jeu engagé et burlesque n’est pas sans lien avec sa formation scénique (théâtre classique, clown).

Lors des conversations qui ont suivi leur rencontre, est apparue la notion d’»invité fantôme», à entendre comme émergence du phénomène particulier propre à l’improvisation (musicale, théâtrale, chorégraphique…).

Be my ghost questionne la notion de catégories, formelles et conceptuelles. Les partis-pris (intrication des approches et des genres artistiques, déplacement des rôles et des assignations — du personnage-entité, des protagonistes du trio, du public…), orientent le projet vers une forme hybride, entre concert, performance et cabaret, nourrie de références nombreuses — pour n’en citer qu’une, Le manifeste de la pensée-cyborg, de Donna Haraway, qui remet en cause les dualismes de la pensée moderne au profit d’une multiplicité ouverte.
Be my ghost sera engagé.e, absurde, onirique, drôle, sale, violent.e, contemplatif.ve, tendre, décadent.e…

http://www.violainelochu.fr/
http://meryllampe.com/

PHILÉMON

En résidence les 15, 16 et 17 juin 2020

Philémon prend ses quartiers d’été pour 3 jours de résidence aux Instants Chavirés !
Nouvelle session synthé modulaire.
Récemment, Philémon joue en duo avec Romain Perrot et alimente un Bandcamp de diverses archives et autres projets actuels.

>
Québec / Paris / Belleville

Compositeur et improvisateur (noise, free improv, électroacoustique ???) depuis 1998.
En solo ou en groupe.
Dans Napalm Jazz + A_Dontigny et Érick d’Orion, Yves Hudon et son Équipe +A_Dontigny et James Schidlowski, ‘Gypt Gore + sam Shalabi, Balai Mécanique + Thierry Amar, Jacques Gravel, Will Glass, Jesse Levine et Sam Shalabi, le Murray Street Band de John Heward, Komsomolsk + Julie Rousse, Ero Babaa + JF Pichard, Millefille + Seijiro Murayama, Lubriphikatttor + Jedrek Zagorski et Thibault Gondard, CoupeCoupe + Arnaud Rivière et Fred Nipi, Darfour + Speet Silex, Benjamin Pagier et JF Pichard.

A joué avec Martin Thétreault, Otomo Yoshihide, Joe Giardullo, Jean Derome, Johane Hétu, Molasses, Godspeed You Black emperor !…

S’est produit au Canada, en France, en Europe, au Japon, en Turquie.

A sorti des disques, cds et cassettes sur Notype, Ohm Edition, Galerie Pache, Tanzprocesz, Bimbo Tower Records, Underground Pollution, Logique Flou.

https://philemonphilemon.bandcamp.com/