mardi 03 novembre 2020

REFLEXIO
Conférence
CATHERINE GUESDE
18h30 à l’Université Paris 8

CATHERINE GUESDE
« Chaos et ordres de la noise : à l’écoute des formes émergentes »

En faisant du bruit son matériau principal, en renonçant aux principes traditionnels – rythmiques, mélodiques, harmoniques – de composition, la noise invite à repenser l’écoute. Si elle n’offre pas à l’oreille des formes immédiatement identifiables, ce pourquoi elle est souvent décrite comme chaotique, elle ne se situe pas pour autant du côté du pur informe – émergent, de manière stratifiée et souvent fragile, des motifs rythmiques ou mélodiques. Cette présentation s’intéressera aux écoutes de la noise en cherchant à voir comment elles contribuent à configurer les œuvres, en trouvant des fils d’Ariane dans la masse sonore, loin de l’idée d’un pur chaos.

Catherine Guesde. Docteure en philosophie, Catherine Guesde s’intéresse à l’esthétique du metal extrême et de la noise ; elle a notamment co-écrit The Most Beautiful Ugly Sound in the World. A l’écoute de la noise avec Pauline Nadrigny (éditions Musica Falsa). Elle est membre du comité de rédaction de Volume ! La revue des musiques populaires, éditrice pour Books & Ideas (La Vie des Idées), et critique musicale chez New Noise magazine. Elle développe également des projets plus ou moins musicaux (dont Ciguë).

– – – -

Entrée libre sur réservation : matthieu.saladin@univ-paris8.fr 

Cette conférence a lieu à l’Université de Paris 8
salle A1-172, bâtiment A
rue Guynemer (face au métro) à Saint-Denis
M° St-Denis Université (M13)

- – – –

 

REFLEXIO
Cycle de conférences arts sonores et sound studies, organisé par l’université Paris 8, les Instants Chavirés et Synesthésie – MMaintenant
dirigé par Matthieu Saladin


Toute propagation du son s’accompagne d’une réflexion acoustique, dès lors que l’onde sonore rencontre une surface qui en partie l’absorbe et en partie la réfléchit. Dérivant de ce principe, le cycle Reflexio propose une série de conférences où les paroles d’artistes, de musiciens et de chercheurs s’offrent à la réflexion partagée, dans des moments d’échange où les énoncés de chacun et chacune deviennent autant d’échos d’échos.

De la question du genre dans les musiques expérimentales aux pratiques sonores brutes, en passant par le field recording antinaturaliste, l’écoute noise, les bourdons de la contestation, ou encore les sonorités de l’invisible, ces conférences abordent quelques-unes des préoccupations qui animent, aujourd’hui, les pratiques et la recherche dans les arts sonores et les sound studies.

Avec
03.11 : Catherine Guesde, Chaos et ordres de la noise : à l’écoute des formes émergentes
17.11 : Marie Canet, Les bourdons de la contestation
01.12 : Simon Ripoll-Hurier, There is noiseThere is noise


tarifs
1€ plein tarif

horaires
ouverture des portes 18h30 |