jeudi 22 février 2024

REFLEXIO 2023 | 4
Conférence
MAUD JACQUIN
18h30 à l’Université Paris 8

MAUD JACQUIN
« Pratiquer le Deep Listening après Pauline Oliveros »

Cette conférence portera sur un projet de recherche et d’exposition en trois volets — « Dissolving your ear plugs » au Musée d’art de Joliette au Québec (juin-septembre 2023) ; Un-Tuning Together. Pratiquer l’écoute avec Pauline Oliveros à Bétonsalon (septembre-décembre 2023) et « Earth Ears ». Écouter la terre avec Pauline Oliveros à l’Aperto, Fondation Pernod Ricard (novembre 2023-février 2024) — qui prend la pratique de la compositrice états-unienne Pauline Oliveros comme un point de départ pour explorer l’intersection entre sensibilité et politique à travers différentes perspectives. À travers ce projet, il s’agit non seulement d’étudier, d’éprouver et de faire connaître l’œuvre d’Oliveros mais de la considérer comme une sorte de catalyseur pour penser collectivement, avec d’autres artistes, des chercheurs, des publics participants, la manière dont la pratique de l’écoute peut redistribuer les rapports de pouvoir, laisser place au changement et à la différence et augmenter nos capacités à nous relier à nous-mêmes, aux autres et à l’environnement. Prévue à la fin des trois expositions, cette présentation sera l’occasion de revenir sur les enjeux et les questionnements soulevés dans chacun des contextes et d’éventuellement tirer des enseignements pratiques et théoriques de ces expériences partagées.

Maud Jacquin est historienne de l’art, commissaire d’exposition et co-directrice de Art by Translation (ESAD TALM, ENSAPC). Elle a été commissaire de plusieurs expositions, cycles de projections et colloques sur les œuvres de Pauline Oliveros, Alison Knowles et Klonaris/Thomadaki et d’expositions collectives aux Laboratoires d’Aubervilliers, Ygrec-ENSAPC, CAC Torres Vedras, Palais national de Belém (Lisbonne), aux Beaux-arts de Paris, TALM-Angers, GamMAH (Genève), Galerie Art&Essai (Rennes), ou encore MAK Center for Art and Architecture et FLAX@Tinflats (Los Angeles). Sa thèse portait sur les politiques du récit dans le cinéma expérimental et la vidéo féministe. Elle a donné lieu à plusieurs publications et projets dont « From Reel to Real : Women, Feminism and the London Film-makers’ Co-operative », un programme d’une cinquantaine de films et de performances d’abord présenté à la Tate Modern et Tate Britain (Londres) puis à Anthology Film Archives (New York) et au Glasgow Film Theatre.

– – – –
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Cette conférence a lieu à l’Université Paris 8 (salle A1-174)
2 rue de la Liberté 93526 Saint-Denis cedex, M° Saint-Denis Université (L13).
Réserver auprès de matthieu.saladin@univ-paris8.fr
– – – –


To Valerie Solanas and Marilyn Monroe in Recognition of their Desperation de Pauline Oliveros interprétée par Public Recordings – Christopher Willes, Toronto, 2017 – Photographie de Polina Teif

REFLEXIO 2023

Toute propagation du son s’accompagne d’une réflexion acoustique, dès lors que l’onde sonore rencontre une surface qui en partie l’absorbe et en partie la réfléchit. Dérivant de ce principe, le cycle Reflexio propose une série de conférences où les paroles d’artistes, de musicien·ne·s et de chercheur·euse·s s’offrent à la réflexion partagée, dans des moments d’échange où les énoncés de chacun·e deviennent autant d’échos d’échos.

Des relations entre son et espace à l’écoute profonde, en passant par les liens entre expérimentation sonore et musiques traditionnelles, la scène industrielle, l’économie des musiques expérimentales et la perception des seuils, ces conférences abordent quelques-unes des préoccupations qui animent, aujourd’hui, les pratiques et la recherche dans les arts sonores et les sound studies.

Avec
23.10 : Hauke Harder, « Christmas Dyning »
07.11 : Nicolas Ballet, « Guerre acoustique des musiques industrielles »
12.12 : Yann Gourdon, « Les lieux de l’écoute »
05.03 : Dafne Vicente-Sandoval, « Habiter le seuil : réflexions sur l’espace sonore négatif »
09.04 : Gérôme Guibert & invité·e·s, « Transgression esthétique, transgression économique. La programmation des musiques expérimentales nécessite-t-elle une position réflexive vis-à-vis des questions économiques ? »

***
Toutes les séances seront retransmises en direct sur https://p-node.org. Les séances à La Muse En Circuit seront également disponibles en livestream sur YouTube et Facebook.

En partenariat avec La Muse En Circuit – CNCM (Alfortville), L’Université Paris 8 (Saint-Denis) et P-node.

horaires
ouverture des portes 18h30 |